21
Sep

Sale gamine

* Paris, mercredi 24 juin 2009 (réactivité quand tu nous tiens...) :

 

« Allô M’man, t’es où ? Moi j’suis au stand de chez The Kooples, j’ai trouvé mes chaussures, youhou, mais y’a aussi une SU-PER-BE jupe en cuir qui me fait de l’œil et que je m’achèterais d’office si j’avais les moyens de m’acheter !!! »

 

(C’est là que ma mère était sensée répondre : « Mais attends-moi, j’arrive, je vais te l’offrir si elle est aussi superbe que tu me le dis ! »)

 

« Je suis au stand Gérard Darel », me répond-elle, « j’ai trouvé plein de trucs, on se retrouve pour le déjeuner chez Ladurée ? »

 

« OK, je vais encore traîner mes guêtres chez Maje… »

Lire la suite

06
Jui

La crise en trois temps

004.JPG

Mon objectif soldes ? Ni objectif, ni soldes, telle était ma devise. C'est que, depuis, y'a eu la crise, et « ça devient difficile, pour les gens », c'est pas moi qui le dit, mais bien la petite serveuse de chez Ladurée face à notre étonnement, à ma mère et à moi, face au peu de monde qu'il y avait au Printemps pour le premier jour des soldes.

C'est d'ailleurs le premier effet de la crise : je n'ai besoin de rien, je n'ai besoin de rien, JE N'AI BESOIN DE RIEN. Oui, j'applique la méthode Coué, avec quelques résultats. Même s'il y a bien cette paire de pompes The Kooples sur laquelle je lorgne depuis des mois. Or tout le monde sait que pour être une vraie fashionista, il faut développer une certaine addiction aux shoes, et c'est pas Punky Bi qui me contredira.

Puis faut avouer que cette saison, j'ai été particulièrement raisonnable, limite chiantissime en matière de pompes, et que j'ai bien le droit de me rattraper. Surtout que l'achat de chaussures, qui plus est en noir, relève de la base de la garde-robe, genre l'équivalent du manteau en hiver et du maillot de bain en été : c'est la B.A. Ba de la modeuse.

Deuxième effet de la crise, c'est de se retrouver face à une pile d'un mètre de haut de boîtes à chaussures contenant la paire rêvée, en toutes les tailles, et d'avoir une vendeuse aimable et dévouée qui vous ferait bien essayer tout son stand.

Qu'est ce que vous voulez que j'ai encore de la volonté face à une pauvre paire de chaussures qui me supplie de l'acheter ? Aucune, je participe juste à l'effort de reconstruction de l'économie européenne, suis comme ça moi.

001.JPG
002.JPG
036.JPG

Puis y'a le troisième effet de la crise, c'est de se marrer quand sa belette et photographe préférée nous dit qu'on ressemble à un « hell's rider », non sans une certaine pertinence, tout ça parce qu'elle déteste notre petit son-blou en cuir sans manches. Ca a beau n'avoir rien à voir avec la semoule, ça me fait juste marrer, moi....

033.JPG
034.JPG
Chaussures The Kooples
Tee shirt Zara (nouvelle collection)
Blouson sans manches en cuir Zara
Slim H&M
Montre skull Marc by Marc Jacobs