08
DéC

J'oxymore à mort

Voilà, c’est pas tant que je sois fan fan de chaussures (affirmation que je réfute totalement), mais plutôt qu’il m’apparaissait que certaines de mes récentes acquisitions shoesesques méritaient mieux que d’être à peine entraperçues ici et .

La première paire, à savoir les lace up wedges (comprendre : compensées lacées) de chez Zara, est à elle seule la démonstration de la plus parfaite mauvaise foi. Pour preuve, ce que j'avais écrit ici même chez Punky sous la date du 01.10.2009, je cite :

« Moi je suis pas top fan mais je comprends qu'on aime, mais surtout si j'étais toi je shopperais le modèle en daim beige compensé de chez Zara: super beau! Bises et bon séjour à Londres! »

Qu’en retenir ? Le « je suis pas top fan », qui dénoterait alors un sérieux changement d’état d’esprit chez moi, ou alors le « si j’étais toi je shopperais le modèle en daim de chez Zara », qui démontrerait au contraire une certaine cohérence ?

N’empêche que, quand je n’ai plus pu mettre la main sur ce modèle chez Zara, j’ai mandaté tout qui irait dans un autre Zara pour me les trouver, et ai même obligé mon mec à nous taper 120 bornes aller-retour (avec goûter à la clé, allons donc, je suis quand même pas ingrate) pour tenter de les avoir.

Le shopping a ses raisons que la raison ignore, et mon OFNI, « né de l'accouplement d'un patin à glace avec une basket » (qu’est ce que j’aurais aimé la trouver, celle-là, mais non c’est encore et toujours notre Punkette à toutes), m’est finalement parvenu de Lille, sans être accompagné, fort malheureusement du merveilleux qui fait la réputation de la ville.

048.JPG
054.JPG
064.JPG
018.JPG

Tenue 1: Boots Zara, robe Claudie Pierlot

La seconde paire témoigne quant à elle de mon côté Indiana Jonette puisqu’il m’a fallu éventrer et évider de mes blanches mains un python entier pour chausser ma pointure 40 de ces boots, dont je m’empresse de reconnaître qu’elles ne sont pas du meilleur goût, mais à nouveau… (je vous refais pas le coup de la raison et du shopping, je crois qu'on a compris l'idée).

Elles ont néanmoins le mérite de faire la gambette jolie, d’avoir un talon praticable pour toute la journée (voire toute la nuit si j’en crois la soirée Beaujolais que j’ai faite avec le serpent aux pieds, sans même pester, et avec pourtant quelques verres dans le nez), et surtout de rehausser une tenue toute simplette.

017.JPG
004.JPG
009.JPG

Tenue 2: Boots André, jupe H&M, top et blazer Zara

Bon alors vous voilà prévenues, vous allez en bouffer de ces délicieuses horreures

19
Aoû

Enjoy the silence (or not)

035.JPG
041.JPG
044.JPG
046.JPG
Robe H&M offerte par Bérangère (vue chez Punky...)
Débardeur American Apparel
Sandales Gap
Sac Zara
Collier Catherine Tisserant

18:48 Écrit par Smarty Zabou dans Bérangère & I | Lien permanent | Commentaires (32) | Tags : blabla de fille, blog, h&m, mode, punky, shopping |  Facebook |

10
Aoû

Ballerina girl

016.JPG

Il n'était pourtant pas encore question de défi, ce jour là. C'était plus l'envie de faire à pied les 500 mètres qui me séparent de la ville et non au volant de ma Smart qui m'a convaincue de ressortir mes ballerines.

Ca faisait alors 10 jours que je m'interrogeais, mais genre la réflexion qui me plonge dans l'autisme le plus profond (quoi ? des journalistes emprisonnées en Corée du Nord ?), sur la question de savoir si la ballerine était toujours out, ou si elle n'allait pas nous faire un p'tit come back de derrière les fagots.

Puis je me suis dit qu'il était temps de s'affranchir de la mode, de dire fuck à toutes ces interdictions qui ne demandent qu'à être levées, et je suis partie, gambadant, en slim-ballerines, car oui, ça arrive même aux meilleures (je parle donc de moi, là) de descendre de leurs échasses.

Alors de deux choses l'une : soit je suis une précurseuse qui s'ignore (auquel cas ce post tient lieu de demande d'emploi dans toutes les rédactions de canards féminins), soit il y a un sorte de grand complot tacite sur le retour de la ballerine dont j'ignore les tenants et aboutissants.

Je dis ça, parce qu'apparemment, je suis pas la seule à laisser (temporairement) tomber mes talons de 10 cm (n'est-ce pas Carine ? On peut se tutoyer maintenant que j'ai adhéré au club ?), et que même ma Punky (n'est-ce pas Punky ? On peut se tutoyer aussi ? Soyons folles...) a renoué avec les ballerines.

Tout ça pour dire, comme notre bonne vieille Lara Fabian le chantait, que la ballerine, j'y crois encore...

017.JPG
018.JPG
019.JPG
026.JPG
Ballerines Cos
Tee shirt et foulard Zara
Jean H&M
Shopping bag The Kooples

PS : l'astuce défi du jour : se servir du shopping bag The Kooples, customisé grâce à des badges, comme sac à main. C'est un peu ma fierté, quoi, d'avoir un nouveau sac sans rien dépenser (enfin, si on omet la paire de chaussures grâce à laquelle ce merveilleux bout de tissu m'a été offert).

19:03 Écrit par Smarty Zabou dans Mon défi à la con | Lien permanent | Commentaires (40) | Tags : ballerine, blabla de fille, blog, cos, mode, punky |  Facebook |

08
Mai

Liberty compte triple

022.JPG

C'est d'abord Mimnor qui me l'a mis sous le nez, ce petit blouson, et qui a provoqué ce petit dialogue intérieur : « ooooooooh mais l'est trop beauuuuu ce blouson en libertyyyy » (en mode strident), « mais en as-tu réellement besoin ? » (en mode raisonnable). Bon, non, très bien j'en n'ai pas vraiment besoin.

Puis ça a été le tour de Punky, et, par conséquent le retour de la petite voix : « ooooooooooh mais l'est définitivement trop beauuuuuuu ce blouson en libertyyyyy » (toujours en mode strident), « peut être mais en as-tu vraiment envie ? » (en mode raisonnable). Bon, non, j'en ai juste envie parce que je le vois chez Punky.

Pour finir, c'est sur le dos de ma belette que je l'ai vu, et que ça a été le combat final entre la petite voix stridente et la petite voix raisonnable : « oooooooh mais l'est TROP MEGA SUPRA beau, encore plus beau en vrai ce blouson libertyyyyy » (en mode très strident), « oui mais... », OUI MAIS VA TE FAIRE FOUTRE LA PETITE VOIX RAISONNABLE A LA FIN OHHHH !

A croire que je n'étais pas toute seule dans la situation cornélienne du petit blouson en liberty, puisque quand ma Fri est venue à Liège, je voyais bien qu'elle louchait grave sur le blouson liberty de la belette, que même sa bière l'intéressait plus trop, rapport au blouson liberty.

« Y'en a encore plein chez H&M », qu'elle nous lâche la belette, l'air de rien. Et de nous guider, dans le tréfonds des rayons de chez H&M, jusqu'au blouson liberty, qui nous ordonnait, d'une voix pas raisonnable du tout, pour le coup, de l'acheter.

Pfff, on est peu de choses, quand même.

009.JPG
013.JPG
016.JPG
017.JPG
020.JPG
035.JPG
036.JPG
Je porte un blouson, un jean et un tee shirt, le tout de chez H&M, et des low boots Isabel Marant
Séverine porte un blouson et un jean H&M, une blouse Zara et des low boots New Look

(Suite à cette entrée composée du duo de belettes en liberty, je vous propose de passer au plat principal le liberty for Fri, ici-même)