20
Jui

Une belette en liberty

048.JPG

Hein? Du liberty, ici?

Une combinaison? Une robe? Un top?

Maje? Sessun?

Mais de quoi peut-il bien s'agir, mon cher Watson?

Il s'agit, ni plus ni moins, de ma robe de vieille femme obèse. C'est comme ça que je l'avais qualifiée, en son temps, sur mon statut Facebook. Même pas peur, et à peine exagéré.

Que voulez-vous, le syndrôme de la fin de saison a encore frappé. Lorsque tous les basiques, tous les 'it' ont été acquis, on se laisse parfois tenter par des pièces improbables, celles là même qu'on n'aurait pas imaginé porter au début des collections.

J'avais, pour ma part, vaguement jeté un oeil sur la collection liberty édition limitée Cacharel qui, par un hasard tout à fait formidable, était distribuée dans ma ville. Bof. Trop vieux, trop cher, trop... pas moi, quoi.

Puis je ne peux même pas dire que l'idée a fait son chemin, c'est juste qu'un matin, je me suis dit qu'il m'en fallait quand même une, de robe liberty Cacharel. A foireux, foireux et demi, j'ai choisi le modèle le plus casse-gueule et anti-sexy de toute la collection sur Espacemax, avec toutefois pour compenser, un joli code réduction glané chez notre Marie Sue...

Et pourtant, à la réception du colis, et malgré un sondage express qui a donné comme résultat invariable "c'est moche, rends la", il ne m'est jamais venu à l'idée de la rendre, cette robe: c'est comme un bébé qui est laid mais qu'on va aimer encore plus parce qu'il en morflera dans la vie.

Même que je finis par la trouver vraiment jolie, et même que je la porte vraiment, dans la vraie vie. Même que je peux vous annoncer que le syndrôme de ma fin de saison a encore frappé, mais ça, ça, ce sera pour la suite...

038.JPG
040.JPG
041.JPG
043.JPG
046.JPG
Robe liberty Cacharel
Blouson en jean Zara
Boots Isabel Marant
Colliers Catherine Tisserant
Ceinture vintage

 

08
Mai

Liberty compte triple

022.JPG

C'est d'abord Mimnor qui me l'a mis sous le nez, ce petit blouson, et qui a provoqué ce petit dialogue intérieur : « ooooooooh mais l'est trop beauuuuu ce blouson en libertyyyy » (en mode strident), « mais en as-tu réellement besoin ? » (en mode raisonnable). Bon, non, très bien j'en n'ai pas vraiment besoin.

Puis ça a été le tour de Punky, et, par conséquent le retour de la petite voix : « ooooooooooh mais l'est définitivement trop beauuuuuuu ce blouson en libertyyyyy » (toujours en mode strident), « peut être mais en as-tu vraiment envie ? » (en mode raisonnable). Bon, non, j'en ai juste envie parce que je le vois chez Punky.

Pour finir, c'est sur le dos de ma belette que je l'ai vu, et que ça a été le combat final entre la petite voix stridente et la petite voix raisonnable : « oooooooh mais l'est TROP MEGA SUPRA beau, encore plus beau en vrai ce blouson libertyyyyy » (en mode très strident), « oui mais... », OUI MAIS VA TE FAIRE FOUTRE LA PETITE VOIX RAISONNABLE A LA FIN OHHHH !

A croire que je n'étais pas toute seule dans la situation cornélienne du petit blouson en liberty, puisque quand ma Fri est venue à Liège, je voyais bien qu'elle louchait grave sur le blouson liberty de la belette, que même sa bière l'intéressait plus trop, rapport au blouson liberty.

« Y'en a encore plein chez H&M », qu'elle nous lâche la belette, l'air de rien. Et de nous guider, dans le tréfonds des rayons de chez H&M, jusqu'au blouson liberty, qui nous ordonnait, d'une voix pas raisonnable du tout, pour le coup, de l'acheter.

Pfff, on est peu de choses, quand même.

009.JPG
013.JPG
016.JPG
017.JPG
020.JPG
035.JPG
036.JPG
Je porte un blouson, un jean et un tee shirt, le tout de chez H&M, et des low boots Isabel Marant
Séverine porte un blouson et un jean H&M, une blouse Zara et des low boots New Look

(Suite à cette entrée composée du duo de belettes en liberty, je vous propose de passer au plat principal le liberty for Fri, ici-même)