26
Nov

La tenue doudou

057.JPG

 

C’est ce que Balibulle a récemment appelé le ‘no inspiration kit’. Comprenez : la tenue qu’on enfile les jours sans. N’en déplaise à la maîtresse de Tartine, le kit n’est peut être pas inspiré à ses yeux, mais il est en tout cas inspirant.

 

Le concept de ma tenue doudou tient à enfiler, les jours où je me sens fatiguée ou démotivée, la tenue grâce à laquelle je ne me poserai pas la question de savoir, en cours de journée, si les collants vont réellement avec le haut, ou s’il ne vaudrait pas mieux repasser par chez moi sur le temps de midi pour changer de sac.

 

La tenue doudou, c’est celle dans laquelle je plonge comme dans un pyjama : évident, simple, confortable. Souvenez-vous, je vous un véritable culte à mon lit, et si ma tenue peut être aussi douillette que ma couette en plumes d’oie, je prends.

 

La tenue doudou, c’est celle qui correspond réellement à mon style, si tant est que j’en ai un. Oh, elle ne révolutionnera sans doute pas le monde, et ne méritera pas qu’on s’y attarde dans le Vogue, ou même dans le Biba, mais de toute façon, je suis loin d’être sculptée comme un mannequin, donc…

 

La tenue doudou, c’est celle de la facilité : ce sont de petits talons trotteurs confortables (oubliez tout ce que j’ai dit sur les talons de 10), c’est un petit cou protégé, ce sont des matières toutes douces que même mon chat voudrait s’y lover dedans.

 

La tenue doudou, c’est la tenue dans laquelle je me sens bien, tout simplement…

 

062.JPG
064.JPG
066.JPG
068.JPG
081.JPG
076.JPG
Robe, gilet, foulard et bottes, le tout Maje.

 

Et vous, une tenue doudou à confesser?

24
Jui

No regrets

Je devrais savoir. Je devrais savoir que je regrette finalement très rarement un achat. Je devrais savoir qu’il s’agit juste d’une question de temps pour apprivoiser la bête. Je devrais savoir qu’il n’y a jamais de mauvais achat.

Et c’est là que j’amorce une petite séance d’auto-jettage de fleurs : je me dis que j’ai  finalement réussi à régler mon fashion GPS pour qu’il m’amène vers les bonnes pièces, celles qui épousent mon dressing sans violence, et qui ne demandent qu’à être sublimées à son contact.

Je m’aperçois qu’en définitive ce que je rapporte en boutique pour un remboursement, ce ne sont jamais des pièces qui ne collent pas du tout à mon style, mais bien des pièces qui ne me vont pas parce que mal coupées, trop grandes ou trop petites.

La maturité, sans doute, ou l’expérience, plus probablement. Ce serait dommage, ceci dit, avec une telle pratique des magasins, de ne pas, à un moment donné, constater certains progrès.

Ce gilet d’homme façon YSL, j’avais certes hésité à me le faire rembourser, histoire de renflouer les caisses qui, à l’époque, étaient plus que vides. C'était sans tenir compte du fait que le fric, ça va, ça vient. Tandis que ce fameux gilet, lui, il serait parti, dans une autre maison, dans un autre dressing, sans plus jamais revenir. C’eut été une erreur. J’aurais dû savoir que l'inspiration viendrait...

Inspiration tout d'abord d'une lectrice qui m'avait suggéré de le porter avec un sarouel, inspiration en cascade de ma Fri qui porte le sarouel à merveille avec sa blouse brodée Marant qu'on a presque la même, ce qui donne:

005.JPG
003.JPG
009.JPG
010.JPG
Gilet Zara
Sarouel Maje
Blouse Isabel Marant
Chaussures Chie Mihara

Inspiration ensuite d'une photo de Géraldine à l'occasion de son week end londonien, avec cette marinière portée sous le gilet que je crois bien être le même que le mien:

london_streetstyle-thumb-600x449-thumb-600x449.jpg
Photo Géraldine Dormoy, Café Mode
052.JPG
053.JPG
054.JPG
035.JPG
045.JPG
Gilet Maje
Marinière Mango
Jean Claudie Pierlot
Sandales Bronxx

Sur ce, bonnes soldes pour celles qui commencent demain!

21:32 Écrit par Smarty Zabou dans Envie de mode | Lien permanent | Commentaires (17) | Tags : blabla de fille, gilet d'homme, shopping, ysl, zara |  Facebook |