10
DéC

T'as un beau gilet, tu sais?

042.JPG

 

« T’as trop de belles jambes, comme ça », entendais-je, l’autre jour. Coup d’œil à droite, coup d’œil à gauche, je suis seule avec ma collègue, c’est donc bien à moi qu’elle s’adresse. « Euh, ben merci », que je lui réponds.

 

Mes jambes : gros débat. C’est ce qui fait de l’hiver ma saison préférée, vestimentairement parlant. Paradoxalement, plus il fait froid, plus mes robes et jupes raccourcissent, rapport au fait que je peux planquer les jambons sous un bon collant noir opaque.

 

L’été, voyez-vous, déjà j’ai tendance à prendre du poids, sans doute à cause de la quantité monumentale d’apéros que je peux m’enfiler (mes porches confirmeront), puis je bronze pas, donc en guise de jambes, j’ai en fait deux poteaux informes, dégoulinant de cellulite, qui ont la même circonférence de haut en bas. La circonférence du haut de la cuisse, s’entend.

 

Alors autant dire que ce genre de compliments, je suis pas vraiment habituée. J’ai dû me mater à deux fois dans la glace pour me dire qu’effectivement, mes jambes, bien qu’elles ressemblent toujours plus à des saucisses Zwan TV qu’à des allumettes, font bien illusion.

 

Illusion de la low boot, large à la cheville, qui donne l’impression que la jambe flotte dedans, illusion du collant Marks&Spencer 60 deniers (mes préférés) même qu’un peu gainant à la taille et surtout tellement soyeux que ça donne envie de me caresser l’arrière du genou.

 

Sur ce, j’annonce les présentations : les jambes – les lectrices, les lectrices – les jambes. Ah oui, et aussi, accessoirement, mon nouveau gilet –veste – manteau de chez Zara, bien chaud, bien coupé, et qui fait, lui aussi, bien la blague. Saluons-le bien bas, si vous le voulez bien.

 

035.JPG
037.JPG
043.JPG
068.JPG
Pull - veste Zara, 49,90 €
Robe et ceinture Maje
Tee shirt Comptoir des Cotonniers
Collants Marks & Spencer
Boots Isabel Marant
Boucles d'oreille Lina Poum

20:26 Écrit par Smarty Zabou dans Délits shopping | Lien permanent | Commentaires (34) | Tags : blabla de fille, blog, gilet, maje, mode, shopping, zara |  Facebook |

01
Jui

Tout vient à point à qui sait attendre

Le fameux gilet sans manches vu chez YSL, pour le moins convoité, a enfin son ersatz, et c’est chez Zara que ça se passe. Plus qu’un gilet d’homme, c’est véritablement le concept d’un blazer  sans manches, avec les revers du col tailleur, une longueur impeccable, et un beau tissu.

Tout vient à point, donc, sauf qu’en ce qui me concerne, je n’avais pas attendu, et m’étais jetée dans la tendance en épousant le modèle proposé chez Maje cet été que je n’ai, du reste, jamais regretté.

Mais point trop n’en faut, et j’avais donc dans l’idée de vous soumettre THE question, à savoir, je garde ou je garde pas. Le sort s’en est cependant mêlé, ou plutôt, mon photographe attitré s’en est mêlé, car si la qualité de mes photos se trouve améliorée, je suis soumise à la dictature d’un véritable tyran de l’objectif, qui a considéré que l’étiquette qui pendouillait du gilet ruinait son effort artistique…

Voilà donc comment l’étiquette, unique sésame qui aurait permis un échange ou remboursement, s’est brutalement retrouvée dans la main de l’Artiste qui s’est demandé comment on pouvait mettre autant d’argent dans un gilet… De là à lui faire admettre qu’il reste encore 15 fois moins cher qu’un YSL, autant dire que c'est peine perdue…

429606698.JPG
1625770141.JPG
758672243.JPG
1475885075.2.JPG
1580940794.JPG
1505793999.2.JPG
587252911.JPG
1860167489.JPG
337622049.JPG
1835252630.JPG
Version 1: robe Vanessa Bruno, collier Massimo Dutti, sandales Zara
Version 2: jupe Isabel Marant, tee shirt H&M, foulard Etam, compensées Sacha

15:31 Écrit par Smarty Zabou dans Délits shopping | Lien permanent | Commentaires (28) | Tags : blabla de fille, gilet, shopping, ysl |  Facebook |

22
Avr

Bête comme chou?

Le problème du teasing, c'est le risque de décevoir. Car à voir comme vous vous êtes emballées sur le comment du pourquoi j'ai dégotté mon long gilet d'homme, je me rend compte humblement que je risque de vous décevoir.

Faut quand même remettre les pendules à l'heure, et l'église au milieu du village, on n'est pas chez Galliane ici, on n'est pas à vous dégotter des bons plans créateur, friperie ou magasin de seconde main de luxe.

Non. Ici, c'est l'ère du consumérisme de masse. Genre que je te paie tout plein pot. Point de vente privée, point de carton d'invitation à scanner, point de vente presse, rien de rien, on est en province, en Belgique qui plus est, bref, chacun sa croix à porter, hein.

Donc YSL on se le garde en rêves, Vanessa Bruno on se la garde pour les soldes, et sinon, que reste-t-il de nos amours? Je vous le donne en mille, je vous laisse i-MAJE-iner, comme le dirait Ma Camille.

C'est bon, le franc est tombé? Les présentations étant faites, je vous dévoile donc l'objet du délit, un gilet d'homme oui, mais pas que. De un, il est long, de deuz', il a un col tailleur, THE détail qui fait toute la différence, invisible à l'oeil nu pour l'homme.

1301758059.JPG
1026050613.2.JPG
Robe et gilet Maje
Bottes Isabel Marant
1934308622.JPG
Pantalon, ttop et gilet Maje
Sandales Sacha
2033478706.2.JPG
66338642.JPG
Gilet Maje
Tee shirt H&M
Flouard Liwan
Jupette et bottes Isabel Marant

Alors, c'était bête comme chou, non?

Non, c'est bête comme Zabou...

(Ce billet inaugure la série de la semaine, placée sous le signe de la bêtise humaine, incarnée par votre serviteur).

13:56 Écrit par Smarty Zabou dans Délits shopping | Lien permanent | Commentaires (26) | Tags : blabla de fille, gilet, maje, shopping, ysl |  Facebook |

12
FéV

Moi, mono-maniaque???

Que nenni!

C'est seulement que, lorsque mon shopping radar croise la route d'un gilet sans manches, mon coeur s'emballe, mon porte-feuilles tremble, mes sens s'émoustillent, mon sang ne fait qu'un tour...

Et là, j'imagine l'esprit aiguisé de ma Frifri procéder à l'analyse de ce qui s'apparente à une véritable tocade: le gilet d'homme, ma part de masculinité, ou l'image du père? Le fait qu'il n'y ait pas de manches, le rappel d'une suddation excessive?

Et pourtant, mon père n'a jamais porté de gilet, et je ne transpire que dans mon cachemire, générallement parce que j'ai trop chaud, merci. 

Le premier type de gilet a être tombé dans mon escarcelle est le gilet d'homme, le vrai, le gilet de costume, celui avec la petite patte dans le dos, que je décline en plusieurs versions depuis des saisons:

db9cbecbbf56f0b473841e51f060c80f.jpg
Bleu-gris...
15198413d434654e2609e4809c0c9650.jpg
Lamé doré...
7ffd41f0f61827a0e4920ba667c202d4.jpg
Long, argenté...
Tous trois de chez MAJE, ils viennent sublimer un slim avec des derbys pour une allure masculine, ou une robe avec des low boots, ou encore en sa version estivale avec short et ballerines...

Puis, l'hiver arrivant, le frisson du poil de poulet se faisant ressentir, il m'a semblé logique d'investir dans la maille, oui, mais toujours sans manches, n'allez pas me demander pourquoi, je n'en sais fichtre rien, sauf que le résultat est là, affligeant, culpabilisant, inavouable. Dans l'ordre d'apparition:

0d035f65af0ee8336bf68201739baf4b.jpg
Noir, boutons pressions, Bel Air...
5b61097cef8be5f6923c389950e52c74.jpg
En laine, gris chiné, Maje...
53b85c7ce677eecac5dde6c0a9ece6e0.jpg
En laine, gris clair, H&M Hommes...
b5dd8b15b14254ff4bf01071747639c0.jpg
Noir, forme boule, Maje...
Idéal pour réchauffer une mini-jupe ou un jean flare...

Alors la roue tourne, certes, mais l'envie reste, à tel point que j'ai trouvé le nouveau concept de la robe-gilet-sans-manches, qui sera, je l'espère, bientôt mienne:

15f1c04316f9fb1caa8ca25797119adb.jpg
Robe Bel Air chez Monshowroom, version, bleue marine, 115 €

Sur une longue chemise type liquette et des low boots motardes en daim beige ou en superposition sur une robe légère en coton et avec des compensées, ce sera l'atout parfait, isn't it, mon cher Watson?

01
Jan

Miroir, mon beau miroir...

Dis-moi si j'étais la plus belle hier pour réveillonner...

Dis-moi si mon nouveau vernis Réglisse de Dior a fait effet...

4cfd66a15e450b4cf587dbc5357c342c.jpg
496dd79f9e5f132a686ecc85c4fefd57.jpg

Dis-moi si mon gilet d'homme lamé Maje a donné l'effet glamour recherché à la petite robe noire Zara très sage...

17b99765a7daaa6c76e3d057dfaafd67.jpg

Sur quoi, le Miroir me répondit: "en 2008, ton vernis tu chériras, tandis que ton gilet tu seras priée de porter plus souvent... Quant à savoir si tu étais la plus belle, hélas, il me faut t'annoncer que tes copines bloggeuses n'étaient pas mal non plus au réveillon d'hier..." 

Bonne année 2008 à toutes, pleine de modasseries et autres questions existentiellement futiles... 

Et vous, qu'avez-vous porté hier soir?

26
DéC

Atelier fourrure

Il y a trois mois quasiment jour pour jour, je vous contais mon envie irrépressible, presque coupable, d'un gilet en fourrure sans manches. J'en rêvais depuis tout ce temps, secrètement, au jour où je revêtirai ma pelisse, sans trop espérer. C'était sans compter sur le Père Noël qui, conseillé par ces petits lutins, à la langue décidémment bien pendue, a finalement exaucé ce voeu auquel je ne croyais plus:

42111bb964995c3f30573260bdf42cf6.jpg
c4f5c586888d541c5b6e8eb0bd3ba43c.jpg
Jean large Darel, sous pull rayé H&M, gilet en lapin Swildens

Aussitôt essayé, aussitôt adopté, entre béatitude et contemplation, la magie de Noël a fait véritablement revivre la petite fille qui est en moi, avec ses yeux ronds comme des ballons tout en déchirant hâtivement l'emballage, et ne croyant à ce qu'elle a dans les mains qu'après avoir palpé, touché tant de douceur et de chaleur.

La petite fille, elle a bien envie de garder son gilet en fourrure, tout le temps, par tous les temps. Même pour aller dormir.

La petite fille, elle dit merci à La Mère Noêl.

09
Oct

Suis-je gentille, quand même...

... Genre rien à voir avec le fait qu'il est 17h40, et que je commence à m'emmerder ferme...

Comme vous n'avez pas l'air plus excitées que ça par mon sautoir de Mister Ti, mais que vous louchez sur mon gilet (qui, soit dit en passant, est beige et pas moutarde, faut pas vexer la photographe que je viens de réembaucher), et que, pas de chance pour vous, c'est un gilet de la saison dernière, mais que je suis quand même ultra gentille (rassurez-vous, cette phrase a une fin), ben je vous ai dégotté ce modèle chez La Redoute, que même que je me suis dit en le voyant "Ben tiens, il ressemble à celui que j'ai"...

Bon, trêve de blablatage, place aux images:

6dece5efce0e029f320b44fb5190a800.jpg