10
Mar

Le facteur sonne toujours deux fois

026.JPG

Parfois, j’ai des joies de privilégiée, je l’avoue. Comme quand je me rends compte que ma so wonderful tunique en soie noire Etoile Isabel Marant achetée en soldes est exactement la même que celle à carreaux en voile de coton de la même marque shoppée quelques mois plus tôt dans la saison.

Non pas que je sois une collectionneuse, comme y’en a d’autres, qui voient double de temps en temps. Non pas davantage que j’ai tellement de fringues que j’en oublie l’existence de la première blouse lors de l’achat de la seconde.

Mais faut dire que, si ces blouses sont sœurs, j’ai comme un doute qu’elles soient du même père. Le facteur serait passé par là que ça ne m’étonnerait pas. Non mais, what a kind of a motherfucker, non ?

Elles sont tellement différentes qu’il me faut bien respecter leur personnalité respective tout en veillant à les aimer autant l’une que l’autre : casual vs chic, jean vs couiiiir (oh oui, lâche toi sur le cuir, pas de doute, c’est bien la fille du facteur !), couleur vs total black, la gentille fifille à sa maman vs celle qui va nous poser des problèmes à l’adolescence.

Faudra d’ailleurs peut être lui dire la vérité, à propos du facteur…

029.JPG

035.JPG

041.JPG

Tunique Etoile Isabel Marant

Jean Sandro, boots Mango, sac Zadig&Voltaire

043.JPG

049.JPG

053.JPG

Tunique Etoile Isabel Marant

Legging en cuir Sylvie Schimmel, boots Hogan

16
Oct

Il était une fois... quelques grammes de finesse...

La fête du slip étant terminée, je vous propose d'en revenir à des choses plus douces, qui sentent bon la rosée, et de vous conter une histoire d'amour. Et comme toutes les plus belles histoires d'amour, celle-ci était, à la base, hautement improbable.

Imaginez-vous votre Zabou, à l'orée de l'hiver, le teint gris et le cheveu triste, qui traîne son immonde culotte malgré la réprobation générale. Et puis, il y a elle. Parce que, c'est d'elle qu'il s'agit. Une tunique blanche en voile de coton Etoile Isabel Marant.

Lorsque je l'ai vue, j'ai tout de suite su qu'elle était faite pour moi. Et au diable les basses considérations telles que "le blanc, ça se salit vite", "le blanc c'est pas une couleur d'hiver", ou encore "la tunique en voile de coton, c'est bien pour mettre au dessus d'un maillot".

Et lorsqu'en plus, je vois que Jeunedemoiselle porte une superbe robe Vanessa Bruno taille empire blanche, que Cily a elle aussi craqué pour une robe blanche, je me dis que, forcément, vous validerez cette union entre votre fidèle serviteur, et la tunique, joliment conceptualisée par Frifri comme étant "blanc d'hiver":

4379d41e1c54abd8a79040da831261fa.jpg
8e678ca8701315de2dd8da314c1724de.jpg
Ceinturée, sur un jean Notify, écharpe et sautoir Massimo Dutti.
def5e90050769516d10cbea5bbc26442.jpg
ba0eb47cb74aa7946ebadde7481e238a.jpg
Version bobo, sur un col roulé, un slim Cheap Monday, richelieu La redoute, écharpe XL H&M
80c10ddd3b083ae3df80643ec6a31599.jpg
cc26e4966eaea2d953c5725dc6a1b7ab.jpg
Version resto entre blogeuses, sur des collants opaques, bottes zara,
veste de blazer col satin Maje, foulard zara.
Vous m'acceptez dans cette tenue, les filles?