23
Mai

Je vais vite...

Je m'entraîne, à ne pas perdre une seconde...

Ouais, hum. Tout ça pour dire, que je passe en vitesse, si on me demande, vous m'avez pas vue...

Bon plan du matin ne saurait mentir, ma cop's Bérangère revend son Anna Corinna City Tote, coloris marron, détails tirette et boutons dorés, pour la somme toute modique somme de... 225 € frais de port compris! Et c'est à vous que ce plan est proposé: un ch'ti mail à mon adresse habituelle smartiesisters@hotmail.com...

691900207.JPG
341681823.JPG

Pourquoi je le prend pas pour moi, me direz-vous? Peut être parce que c'est la dèche... mais ça, à nouveau, je vous ai rien dit...

Sur ce, je vais tektoniker un peu, moi, pour me décrasser les coudes!

05
Mai

Pauvre petite fille riche (ou presque)

La vie est une longue suite d’interrogations : que vais-je préparer à manger ce soir ? Comment je vais m’habiller demain ? Quelle sera ma prochaine crème de jour ? Bref, autant de considérations hautement intellectuelles, auxquelles travaille beaucoup (trop ?) mon petit cerveau déjà bien mis à l’épreuve.

Et il y a cette question que toute modasse devant l’éternel s’est un jour ou l’autre surprise à se demander : si j’avais les moyens, quel est LE sac à main dont j’aurais vraiment envie ? Le sac à main, l’objet de tous les fantasmes, cet ami, inséparable, indispensable, qui peut réveiller toute une tenue.

Et si je vous disais que prochainement, j’aurais peut être les moyens de mes envies… Non pas que je change de job, ni que je compte gagner au lotto. Non pas non plus que je puisse tout à coup m’offrir une édition limitée en python de l’un ou l’autre de nos créateurs favoris. Non, juste une enveloppe d’anniversaire déjà bien garnie, plus une rentrée d’argent plus ou moins importante (tout est relatif), mais surtout exceptionnelle.

Qui dit rentrée exceptionnelle dit dépense exceptionnelle : je cherche donc l’achat dont j’espère me souvenir. L’achat que je raconterai à mes petites filles. L’achat qui ne se reproduira pas de sitôt, voire même peut être plus du tout.

Sachant quand même que, ce qui me fait avant tout hésiter, c’est cette fameuse limite psychologique à l’achat. Je n’ai jamais rien acheté de plus de 300 €. Je me suis toujours convaincue que, même si je devenais riche, je serais incapable de dépenser 3.000 € dans un pull, fût-il en cachemire des hauts plateaux de Mongolie. J’éprouve déjà des tremblements à l’idée qu’une vendeuse m’annonce un prix à 4 chiffres, je ne sais d’ailleurs même pas si ma carte bancaire accepte les achats de plus de 500 €.

Les préambules étant posés, je vous soumets donc ma première idée : le sac Anna Corinna, déjà visible au bras d’une bonne partie de la blogo. Dans sa forme, il est impeccable pour la Bernadette que je suis, qui ne porte ses sacs que juchés sur son avant bras. Mais est-ce vraiment un achat qui comblera mon envie profonde ? Est-ce vraiment suffisamment exceptionnel ? En même temps, et vous l’aurez compris, son prix rentre d’autant plus dans mes moyens que le dollar n’a as fini de continuer sa chute libre…

626734367.jpg
Sac Anna Corinna chez Revolve Clothing, env. 420 $

Seconde idée : le Downtown d’Yves Saint Laurent. Clairement, le sac qui me fait craquer. Le seul et unique qui demeure dans mon cœur depuis plus d’un an. Le seul qui me ferait devenir copine avec Lauren Conrad pour essayer de le lui emprunter. Le seul sac haut de gamme qui me correspond vraiment, à savoir, une forme idéale, un porté à la Bernadette , un esprit pas du tout « m’as-tu va », discret, mais que saura reconnaître l’œil exercé.

477045703.jpg
Sac Downtown d'YSL, en noir, bien sûr, entre 1.200 et 1.600 €

J’ai l’impression qu’en écrivant ces lignes, j'ai surtout essayé de me convaincre moi-même, mais j’ai toujours besoin d’une approbation morale extérieure : ma mère, ma sœur, mes amies… puis il y a vous, bien sûr. J’ai aussi besoin de bonnes raisons qui pourraient me décider à claquer en 5 minutes l’équivalent de deux remboursements de crédit hypothécaire.

Alors, d'après vous, raison ou passion? 

_________________________________

PS: si quelqu'un a un plan pour un Downtown au prix du Anna Corinna, inutile de dire que je suis preneuse...