26
DéC

Atelier fourrure

Il y a trois mois quasiment jour pour jour, je vous contais mon envie irrépressible, presque coupable, d'un gilet en fourrure sans manches. J'en rêvais depuis tout ce temps, secrètement, au jour où je revêtirai ma pelisse, sans trop espérer. C'était sans compter sur le Père Noël qui, conseillé par ces petits lutins, à la langue décidémment bien pendue, a finalement exaucé ce voeu auquel je ne croyais plus:

42111bb964995c3f30573260bdf42cf6.jpg
c4f5c586888d541c5b6e8eb0bd3ba43c.jpg
Jean large Darel, sous pull rayé H&M, gilet en lapin Swildens

Aussitôt essayé, aussitôt adopté, entre béatitude et contemplation, la magie de Noël a fait véritablement revivre la petite fille qui est en moi, avec ses yeux ronds comme des ballons tout en déchirant hâtivement l'emballage, et ne croyant à ce qu'elle a dans les mains qu'après avoir palpé, touché tant de douceur et de chaleur.

La petite fille, elle a bien envie de garder son gilet en fourrure, tout le temps, par tous les temps. Même pour aller dormir.

La petite fille, elle dit merci à La Mère Noêl.