04
FéV

Nouveauté, quand tu me tiens...

A l'instar de celui qui voit venir une nouvelle décennie avec quelque appréhension, le passage à chaque nouvelle saison et collection qui l'accompagne ne se fait pas sans mal sur ma petite personne qui, n'ayons pas peur des mots, devient la proie de graves troubles psychologiques.

Tout d'abord le syndrôme de maniaco-dépression, puisque des vagues d'intense nostalgie face à tous ces vêtements accumulés dont le destin sera d'être out après avoir été in, mêlée de frustration liée au fait que ce n'est souvent qu'en fin de saison que j'apprivoise ce que l'on ne peut déjà plus qualifier de nouveautés, se succèdent à une excitation incontestable dès lors que les mots "printemps", "nouvelles tendances" et "nouvelle collection" reviennent sur la table.

Ensuite vient la schyzophrénie, celle qui me pousse à compulser, inventorier, conserver telles des archives datant du 17ème siècle les silhouettes qui m'accompagneront cet été, alors même que, lovée dans une couette dans un appartement surchauffé, je regarde la pluie tomber et le thermomètre n'afficher que 6 petits degrés.

Cette schyzophrénie, celle-là même qui m'a fait accumuler il y a un an tout juste, robes, sandales et tops légers, que faute de véritable été je n'ai pas pu porter. Et malgré ce constat, je persiste, repérant mes modèles d'été.

Je ne vous parlerai pas de la nouvelle collection MAJE, très réussie, mais délà largement évoquée par d'autres bloggeuses, mais bien de deux silhouettes repérées dans le dernier Marie-Claire, sur lesquelles j'ai immédiatement flashées, et qui promettent de bien jolies choses:

4ef127af6a8391a6d69f60d7e821ec2a.jpg
Robe noeud
5761ca1b6f6457359007beb6db2c55d1.jpg
Combinaison en coton enduit

 D'où?

Kookaï, plutôt belle surprise, non?

Combien?

70 € et 100 €, double belle surprise, non?

05
Jan

Gilet, la perfection au féminin

Bon, OK, elle était facile, ou nulle, au choix. N'empêche, je ne m'attendais pas à ce que ce gilet, dont je ne savais que faire, reprenne autant du poil de la Frip'.

Curieusement, beaucoup d'entre vous m'ont donné envie de ré-essayer mon cardigan avec un slim, alors même que ça avait été ma prime idée, qui ne m'avait pas franchement convaincue... Et honnêtement, ça ne me convainct toujours pas, pour une raison objective, c'est que ma culotte de cheval, bien engraissée par les fêtes, ne supporte pas d'être exposée au grand jour.

Mais, comme chez Zabou, on vous dit tout, on ve nous cache rien, je vous montre quand même le résultat, pour une petite tranche de rire (comme sur TF1, c'est la façon un peu pathétique de combler les vides avant la vraie pièce de résistance):

20cdc9bc4a83d959fc890f5910e55cf6.jpg
Pantalon Cheap Monday, sous pull H&M, bottes Zara

(Rires en boîte, haha, clap de fin, merci)

Par contre, la combinaison de vos p'tits cerveaux de filles futiles mais utiles m'a donné quelques pistes de réflexion: manches trois-quarts, look total noir, et surtout, jupe!

Y'en a un qui m'a vraiment épaté, c'est M1, dont le commentaire n'a jamais pu s'afficher, mais qui m'a mailé ses suggestions, en 2 parties, 6 points, 2 colonnes avantages-inconvénients. Je caricature, mais c'est limite ça. De lui, j'ai donc retenu ses suggestions d'assortir le gilet à une jupe courte ou un short.

Quant à moi, telle l'illumination du Saint Esprit, j'ai enfin trouvé la touche glitter qui manquait à ce gilet. Puisqu'il ne tolère pas de collier, je m'en suis allé le brocher, pour un résultat plutôt satisfaisant:

0b759ebb4106fa75e6d63f2b8983687b.jpg
Broche-pendentif, marque inconnue
66a63ffc897b188fd956cefef31540f0.jpg
Tee shirt H&M, short Kookai, bottes Zara
8dccee77aee03c326f27457918fc4f64.jpg
Tee shirt H&M, jupe Isabel Marant, richelieu La Redoute
eb7edb19a7f662184c03ec5e07a5d593.jpg
Tee shirt Petit Bateau, robe transformée en jupe Kookai, bottes Zara
b41434aa74c7f6e26d93aa9fa3b9458f.jpg
Robe à longues manches Maje, bottes vintage

Merci à tou(te)s d'avoir participé!

Je vous réserve très prochainement un prochain devoir, un peu plus difficile...

24
Oct

Une robe, trois tenues

Je dois vous préciser que ce week end, je n'avais pas l'achetant. Pas faute de voir des trucs beaux non, juste un état d'esprit: j'essayais, j'hésitais, je reposais, bref, je n'étais pas vraiment la bonne complice de tous les coups fourrés. J'ai même failli démissionner de mon poste de fashion victim.

Mais la pêche a quand même été bonne, à commencer par cette robe? pull? tunique? (je ne sais pas trop à vrai dire) bleu nuit Kookaï que, d'ailleurs, j'ai à nouveau manqué de laisser dans la boutique. C'est finalement sur fortes insistantes de mes assistantes que je l'ai prise:

af71301860e4731c027b7dd0d79a1038.jpg

J'avoue qu'elle est un peu chiffonée, la faute à mon chat qui en a fait une piste de lancement alors que j'essayais de la prendre en photo... Ceci dit, c'est la robe parfaite pour les jours où l'on est en panne d'inspiration. A vrai dire, je ne croyais pas en son potentiel universel, et pourtant...:

c532922672fb188a20d4309d97d4661e.jpg
Version casual avec un cardigan noir, une écharpe grise, des leggings et des bottes plates...
Je l'ai mise aujourd'hui avec mon blouson en cuir par dessus: impecc'...
f396023cd30c1dc9911d27cca2746073.jpg
Version night remember 80's, avec une fine écharpe, une grosse ceinture noire vernie à la taille,
des collants opaques et mes low boots grises...
1b39cf8253835701e542197adcea6389.jpg
Version boulot avec jean slim, sous pull noir, sautoir et low boots noires... 

A demain pour la suite...

Ne m'en veuillez pas si je ne suis pas très présente sur tous vos blogs aujourd'hui, je rentre dans mes pénates pour cause de migraine!!! Biz à toutes...

 

12:50 Écrit par Smarty Zabou dans Délits shopping | Lien permanent | Commentaires (23) | Tags : Blabla de fille, Kookai, shopping |  Facebook |