03
Sep

Pendez-les haut et court!

Vous vous souvenez du jean See By Chloé, que j'avais demandé qu'on me mette de côté dès qu'il arrivait en boutique? Oui, fatalement, vous vous en souvenez, puisque j'avais involontairement attisé la jalousie de la moitié de la blogo...

Non, sérieusement, trêve d'auto-jetage de fleurs: quand j'avais commis ce délit, j'avais pas un sou en poche. Depuis, le vent a tourné, et après avoir touché quelques gros dossiers, je retourne dans la boutique, les poches débordant de billets verts, à la fois excitée par ce prochain achat, mais également effrayée parce que la boutique ne m'avait pas rappelée. J'avais donc imaginé 36 histoires, comme quoi, ils avaient refilé mon jean à une pote de la patronne, ou qu'ils avaient appris que je n'avais pas un rond, bref, la paranoite de la shoppeuse en plein.

Et là, quand je demande des nouvelles de mon jean, v'là t'il pas que cette blondasse me sort: "On n'en aura pas, ils sont en rupture de stock". Dites-moi que je rêve!!! Je vous raconte même pas tous les noms d'oiseau qui me sont passée par la tête, dont la plupart finissait en ***asse (parce que ça rime avec blondasse). Et surtout parce que, maintenant, la moitié de la blogo va me prendre pour une mytho.

Alors voilà mon dilemme: il y a encore ma taille sur Net-à-Porter, mais ça part comme des petits pains, alors je dois me décider vite. Est ce que je commande ou est-ce que j'attends mon shopping trip à Paris du 07 septembre prochain??? Autrement dit: est-ce que j'ai une chance de trouver un jean large taille haute (pas forcément un See by) à Paris, et si oui, où ça? Est-ce que l'une d'entre vous a déjà essayé celui de chez Gérard, l'ami des stars???

10:15 Écrit par Smarty Zabou dans Tracasseries quotidiennes | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

24
Aoû

Définitivement pas comme nous...

Je vais foutre la paix aux lituaniennes pour m'intéresser, aujourd'hui, à un cas à part, singulier, pour ne pas dire inaccessible à nos petits cerveaux d'européennes.

Grâce à ma petite Oliviou (Oliviou, si tu me lis,...), je mate les full épisodes de la saison 3 de The Hills au boulot, just to practice my english, of course. Et je dois avouer que je suis littéralement fascinée par cette série.

La West Hollywood Girl (WHG) n'est décidémment pas commne nous:

1. Elle est très sheer blonde ou, si par malheur elle est brunette (cfr Audrina), elle a des yeux et des dents d'une couleur qui n'existe pas en vrai.

2. Elle chipote ses cheveux. En permanence. Elle les lisse de sa main, les rejette vers l'arrière, une vrai pub L'OREAL...

3. Elle utilise à tout bout de champ des abréviations: elle a des BFF (best friend forevaaa, vous vous rappelez, le concept de nos 5 ans?), et se contente de lancer des OMG (parce que dans Ooooh my god, il y a tellement de o que ca en devient trop long à dire...)

4. Elle termine ses phrases par un haussement d'épaules, une petite moue et la tête penchée sur le côté, genre "we'll seeee".

5. Elle a des expressions quasiment orgasmiques: quand on vous raconte quelque chose d'incroyable, au mieux, vous lançez un "c'est pas vrai". La WHG ne se contente pas de cela, non, on dirait qu'elle pond un oeuf. Si vous me croyez pas:

977535be8e6082904e6df77903724882.jpg

6. Elle pousse des voyelles stridentes: ses "i-y-u" résonnent comme des sifflets dans mes oreilles. Faut dire que je mets mon casque, hein, histoire de pas alerter tout le bureau sur ma nouvelle addiction.

7. Elle bosse pas: enfin, si elle arrive au boulot, s'assied, et papote, puis chipote à son ordinateur, puis à ses cheveux. Le premier qui ose dire que mon boulot ne semble pas très éloigné de la description, je lui colle un gnon, ok?

8. Elle complimente ses copines: genre, elle regarde même pas comment sa BFF est habillée mais lui lance "your dress is wondefuuuuuuuul". Alternative: "you look gorgeouuuuuuus".

9. Elle va lancer une ligne de vêtements, qui sera sûrement distribuée au Royaume de la Putasserie Californienne, j'ai nommé Kitson. Noooon, Lauren, tu vaux mieux que ça! Look at youuu, you're so beautifuuuuuuuul (je commence à bien le tenir...):

43ca1a09e1fca190941f47e6fac3df5e.jpg
23e50e57d764130ead3ff5cda3450acc.jpg
f8923cf45556f939778139c4a1f02773.jpg

 

 

 

13:40 Écrit par Smarty Zabou dans Tracasseries quotidiennes | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

22
Aoû

Me and my power plate

2f9a9615696cf095faf91a9c54fa88e4.jpg

Je vous ai déjà dit que je déteste le sport? Que je suis une grosse moflasse qui préfère se prélasser sur son divan avec des lectures pas très saines (tous ces magazines féminins qui nous proposent un orgie de fringues)? Parce que c'est précisémment en lisant le ELLE que je me suis intéressée à la power plate, le sport qui, paraît-il, n'en est pas un, et qui, surtout, garantit un résultat quasi immédiat.

A la lecture de tous les effets secondaires non désirés, j'ai préalablement pris rendez vous chez mon médecin pour lui demander conseil. Erreur: il ne faut jamais essayer de trouver une oreille favorable de ce côté. "Quoi, un plateau qui vibre? Ha ben non, les vibrations, c'est toujours mauvais. Ca vibre plus ou moins qu'un marteau piqueur?". Franchement, est-ce que j'ai une tête à savoir les vibrations produites par un marteau piqueur???

Je passe outre son avis et prend donc rendez-vous chez "fun-gym", (2 mots que j'ai du mal à associer perso...). Il faut prendre rendez-vous parce qu'on vous flanque un "personal coach", enfin, semi-personal parce qu'on est deux par séance. De 30 minutes. C'est important car 30 minutes de power plate équivalent à 1h30 de gym, pas maaaal, hein?

Ca a l'air facile comme ça: 30 minutes, une quinzaine de positions à tenir, 30 secondes chaque fois. Après 2 exercices, j'enlève mon sweat. Après 3, je commence à avoir très très mal aux jambes; normal, sur les 30 secondes, le plateau envoit 900 vibrations, et donc autant de contractions musculaires. Aujourd'hui, je le sens, autant que si j'avais fait une heure de sport intensif.

Heureusement, pas d'effet secondaire à déplorer, si ce n'est des picotements dans les jambes pendant 5 minutes après la séance, mais c'est un moindre mal. Il paraît que la tonicité du muscle commence à se voir à partir de 8 séances (à raison de 2/3 fois par semaine, quand même). Tout ça pour la modique somme de... 120 € les 10 séances... Avec ça et mon bientôt futur jean, j'ai intérêt à être canon cet hiver...

PS: c'est peut-être un effet secondaire en fait mais tous les blogs haut et fort que je visite aujourd'hui sont en tout petits caractères. Vous aussi?

14:40 Écrit par Smarty Zabou dans Tracasseries quotidiennes | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |