08
Oct

Le shopping, c'est comme le loto

On choisit, parfois un peu au hasard, puis on attend de voir quel est le bon numéro qui est sorti. Après décompte vérifié par huissier, les résultats pour les robes Darimeya sont les suivants:

La robe n°1 (bleue): 6 votes

La robe n°2 (manches noires): 10 votes

La robe n°3 (noeud bling bling): 11 votes

La robe n°4 (celle de Kate): 7 votes

Bon voilà, la blogocratie a parlé, mais, a priori, je prendrai la 2 ET la 3, si cela vous convient toujours, fidèles lectrices.

Désolée pour cette note plus que succincte, j'ai carrément foiré aujourd'hui en oubliant mon appareil photo et mon ordi portable chez moi ce matin, de sorte que je ne peux vous montrer tout ce que j'aimerais bien vous montrer... Notamment mes achats du week end, puisque, comme toute fille normallement constituée, j'ai shoppé samedi ET dimanche (et même un peu vendredi...) Teasing, encore et toujours...

Bisous mes poulettes de luxe (ben oui, vous aimez bien le bling bling, plus besoin de vous cacher, je le sais maintenant...)

15:00 Écrit par Smarty Zabou dans Tracasseries quotidiennes | Lien permanent | Commentaires (15) |  Facebook |

04
Oct

Euréka!

Parce qu'il ne faut quand même pas trop compter sur Zara pour être original, même à propos des choses moches, j'ai compris, en feuilletant le nouveau Jalouse, où l'inspiration avait été piochée pour les immondes pulls de Père Noël (je note toutefois qu'il y a discussion sur l'animal représenté: rênes, chmeaux, lamas?):

ae846ba926a926ee57573a31f98c8cc6.jpg
Défilé Stella Mac Cartney, A/H 2007-2008...

04
Oct

Le mystère de la chaussette sans pieds

Miucciu, petite joueuse, sur ce coup-là, parce que, les chaussettes sans pieds, je les avais déjà l'année passée, achetées dans les soldes d'hiver à -70%. Des By Malene Birger, s'il vous plaît.

D'où l'interrogation, uns fois l'achat compulsif accompli: à quoi servent ces foutues chaussettes sans pied? Non, ça ne sert pas à déguiser l'Homme en trompe d'éléphant, je vous vois venir, bande de petites cochonnes...

D'après le ELLE, il faudrait porter la chaussette avec une jupe ultra classique de dame. Ni une, ni deux, j'ai donc essayé de décrisper un tailleur constipé avec ces satanées chaussettes, sur un collant opaque quand même, le tout dans mes babies Mellow Yellow:

5600556ab1ce96f948e0256ee69be1b4.jpg
2f6fa4f631d2e1483a90f5d4fda314fb.jpg

Inutile de me dire de façon polie dans vos comm' que, quand même, bof, je le sais, j'irais même jusqu'à dire que j'ai au moins l'originalité de vous montrer des trucs moches, rapport au fait que j'ai le sens de l'auto-dérision. Non mais franchement, ça déchire pas sa race de chaussette sans pied, genre que tu ressembles plus à une échappée d'un clip de Gwen Stefani qu'autre chose. A la trappe, et encore merci ELLE!

Surtout que, là où pèche le raisonnement du ELLE, c'est que le tailleur sobre est générallement réservé à l'entretien d'embauche, le dèj' au resto le dimanche midi avec les grands parents ou les beaup', et que foutre en l'air sa vie professionnelle, familiale ou amoureuse pour une histoire de chaussettes, qui plus est sans pieds, ça vaut moyen la peine.

Ce que je préfère finalement, c'est les faire dépasser d'une paire de bottes avec une mini robe:

af156ec4472b68fc54a618f43ec83d55.jpg
a8b17e53c0c69502bf7788b9eb5bd60e.jpg
Le rendu de la photo n'est pas terrible:
la robe est une Zara bleu nuit de l'année passée,
les bottes André bleues également de l'année passée...

Je vous accorde qu'alors, l'intérêt que la chaussette soit sans pied devient nul, mais finalement, qu'importe le pied, pourvu qu'il y ait la chaussette...