02
DéC

A vos blogs!

A l'heure des remises en question bloggesques de certaines, des blogs mis en terre, je constate quand même que la blogo pèse de plus en plus sur la ligne éditoriale de certains magazines. Déjà dans le ton, moins coincé que d'autres mensuels, même si parfois un peu lourd, le GLAMOUR amorce maintenant un tournant visuel que l'on pourrait comparer à ce qui se fait sur les blogs de filles.

Les mannequins s'apparentent à la fille d'à côté, les looks proposés sont portables dans la vie de tous les jours, le tout dans un décor de rue (à la Sarto) ou devant le mur blanc de l'appart' des parents, la pile de magazines négligemment jetée aux pieds du mannequin:

d6da851ae3e35b30226defd610e71229.jpg
b59174a2ac554b4a8c75d5c7bbb20654.jpg
ddddcae15158c69033819710cc3854d4.jpg
487c6a87ce5b86803bc6b506dcfca1fb.jpg

Personnellement, je suis un peu mitigée: d'un côté, je n'aime pas trop cette fausse spontanéité, dont il ne faut pas perdre de vue qu'elle est complètement mise en scène, mais d'un autre côté, je crois que ce sont les pages des magazines que je préfère. Le début du voyeurisme?

Et vous, que pensez-vous de l'évolution de ces magazines? Est-ce leur rôle? Ou est-ce une nécessité? Il est vrai que le succès des blogs de filles s'explique par un sentiment d'éloignement, d'incompréhension vis-à-vis de la presse féminine, mais celle-ci peut-elle réellement se départir de la mode haut de gamme à laquelle elle reste immanquablement liée à cause de la pression publicitaire?

18:15 Écrit par Smarty Zabou dans Expressis verbis | Lien permanent | Commentaires (17) | Tags : Blabla de fille, blog, Glamour, magazines |  Facebook |

26
Nov

Eurk!

Lorsque j'ai évoqué les publicités qui me marquaient, j'avais oublié de mentionner la catégorie des pubs qui me dégoûtent. Et là, j'en tiens une bonne. Une de ces pubs qui vous filent direct la nausée, alors que vous vous croyez bien tranquille dans votre lit à feuilleter votre Vogue...

A l'instar de Mont Blanc, la marque d'argenterie Christopfle s'est apparemment mis aux bijous, et pas n'importe lesquels, puisque designés par Andrée Putman. Le hic, c'est que la pub ne donne pas du tout envie....

2ac0c5286b30b28b747615573209311b.jpg

... Pire, elle m'a limite rendu malade, rien qu'à imaginer cet énorme sautoir planté au fond de ma gorge que je dois retirer avec mes doigts. Beurk beurk beurk... Ironie de l'histoire, cette pub m'a fait penser à la sensation qui accompagnait chaque visite du médecin lorsque j'étais petite lorsqu'il devait regarder au fond de ma gorge. Et il le faisait avec quoi? Avec une énorme cuillère en argent du service de mariage en argenterie de mes parents. Signé Christofle.

Et vous, elle vous inspire cette pub?

17
Nov

Mode in Belgium II

Suite du décryptage du ELLE Belgique du mois de novembre 2007, avec un article consacré à Stefano Pilati, l'emblématique, dans les pas d'YSL. Sous le titre "Le nouvel idéal féminin", Stefano (tu permets?) nous confie que ses manteaux XL sont guidés par l'idée que la silhouette d'une femme doit s'entourer d'un halo de mystère: "J'imaginais une femme qui marche dans la rue et se camoufle dans la ville. Cela a quelque chose à voir avec une certaine attitude et beaucoup avec l'intimité. Elle n'a pas besoin de montrer son corps à chaque homme accoudé au bar. Les femmes sexy ne parlent pas trop fort - elles se cachent. Ou alors elles montrent un autre côté d'elles-mêmes". Stefano, je t'aime...

b1e202c26e875605981a9bb650f8eff5.jpg
1748f1f6aba9bb28776e289886ce9f35.jpg

Petit cocorico à Elise Crombez, top belge, flamande (personne n'est parfait), qui signe cette saison pas mal de campagnes publicitaires, dont celle de Paule Ka:

a34c8a5dd9f1db23574cf36a3d12f21a.jpg

Envie de tricoter? Six jeunes créateurs nous propose des modèles de pulls en maille à reproduire chez soi. Le mode d'emploi est fourni, soit environ 10 pages de charabia incompréhensible au néophyte, de points employés, de points de riz et de tulle, deux rangs à l'endroit, trois mailles à l'envers. Résultat, 10.520 heures après:

e64587c658577d1af720bb077add0ef1.jpg
Le pull manches kimono de Karen Fiszlewicz
c58ca1a7ef40d8e1bd8933cc1b926793.jpg
L'abaya couture de Mademoiselle Lucien

Suit une série mode plus sobre que celle d'hier, baptisée "Mode in Bruxelles", ou les tendances en lettres capitales dans la plus européenne des villes belges (sic):

5aba56dff7d29cc3ee41f00dd7368bae.jpg
Sur les pavés, en combinaison zipée Friis & Company,
botillons et sac Tod's, et cache oreille Paule Ka
b39e93e5ad78430ec4bbee54a52ae9d1.jpg
En séance shopping, avec robe Unité La redoute, cardigan Rue Blanche,
ceinture Pepe Jeans, sac Zadig & Voltaire, et bottes Louis Vuitton
5fffccac3dc369395859c00b28cb7cdd.jpg
Place Royale en perfecto G Star, denim métallisé April 77,
casquette Celine, sac Sonia Rykiel et bottines Paule Ka
a5cf8dc4b5f32c4b1bbd18c6c9d1cd24.jpg
Dans une fontaine (?), robe O'Belgium, ceinture H&M et sac Celine

Deux petites publicités pour des marques de maroquinerie très présentes en Belgique, une que j'aime bien, l'autre que j'aime pas, à vous de deviner:

4603de0b71bf8239e2c88cd390e02735.jpg

Enfin, réjouissons (?) nous d'être le 30 novembre, date à laquelle sortira en librairie le prochain numéro du ELLE Belgique: beauté, mode, cuisine, déco, cadeaux, 100 astuces pour un super Noël...

9ae8e7d23c8df53d1b541ec8ea0434c9.jpg
Bonne fin de week end à toutes!

 

 

20:02 Écrit par Smarty Zabou dans Expressis verbis | Lien permanent | Commentaires (16) | Tags : ELLE Belgique |  Facebook |