24
Jui

No regrets

Je devrais savoir. Je devrais savoir que je regrette finalement très rarement un achat. Je devrais savoir qu’il s’agit juste d’une question de temps pour apprivoiser la bête. Je devrais savoir qu’il n’y a jamais de mauvais achat.

Et c’est là que j’amorce une petite séance d’auto-jettage de fleurs : je me dis que j’ai  finalement réussi à régler mon fashion GPS pour qu’il m’amène vers les bonnes pièces, celles qui épousent mon dressing sans violence, et qui ne demandent qu’à être sublimées à son contact.

Je m’aperçois qu’en définitive ce que je rapporte en boutique pour un remboursement, ce ne sont jamais des pièces qui ne collent pas du tout à mon style, mais bien des pièces qui ne me vont pas parce que mal coupées, trop grandes ou trop petites.

La maturité, sans doute, ou l’expérience, plus probablement. Ce serait dommage, ceci dit, avec une telle pratique des magasins, de ne pas, à un moment donné, constater certains progrès.

Ce gilet d’homme façon YSL, j’avais certes hésité à me le faire rembourser, histoire de renflouer les caisses qui, à l’époque, étaient plus que vides. C'était sans tenir compte du fait que le fric, ça va, ça vient. Tandis que ce fameux gilet, lui, il serait parti, dans une autre maison, dans un autre dressing, sans plus jamais revenir. C’eut été une erreur. J’aurais dû savoir que l'inspiration viendrait...

Inspiration tout d'abord d'une lectrice qui m'avait suggéré de le porter avec un sarouel, inspiration en cascade de ma Fri qui porte le sarouel à merveille avec sa blouse brodée Marant qu'on a presque la même, ce qui donne:

005.JPG
003.JPG
009.JPG
010.JPG
Gilet Zara
Sarouel Maje
Blouse Isabel Marant
Chaussures Chie Mihara

Inspiration ensuite d'une photo de Géraldine à l'occasion de son week end londonien, avec cette marinière portée sous le gilet que je crois bien être le même que le mien:

london_streetstyle-thumb-600x449-thumb-600x449.jpg
Photo Géraldine Dormoy, Café Mode
052.JPG
053.JPG
054.JPG
035.JPG
045.JPG
Gilet Maje
Marinière Mango
Jean Claudie Pierlot
Sandales Bronxx

Sur ce, bonnes soldes pour celles qui commencent demain!

21:32 Écrit par Smarty Zabou dans Envie de mode | Lien permanent | Commentaires (17) | Tags : blabla de fille, gilet d'homme, shopping, ysl, zara |  Facebook |

09
Jui

La blogueuse mode est-elle une imposture?

Tel était le titre d’un article publié par Minmor le 1er mail 2008, répondant ainsi au mail d’une lectrice anonyme qui l’avait interpellée sur la question de savoir si ses associations de tenues étaient pour du vrai, ou si les dés étaient pipés.

Si la démarche de cette lectrice s’avère pour le moins agressive, je n’ai pas pu m’empêcher de m’interroger sur la question de savoir si j’étais moi-même une imposture.

Non pas que je sois sponsorisée de quelque façon que ce soit, mon activité professionnelle suffisant à m’octroyer des revenus qui me permettent de m’acheter ce que je m’achète (même si, parfois, c’est au détriment de mes impôts, mais ça, c’est une autre histoire).

Là où je pourrais me considérer comme une imposture, c’est que je ne m’habille pas dans la vie réelle de tous les jours comme sur mon blog. Mais  loin de moi l’idée ou la volonté de vous mentir, ou de vous flouer.

J’ai seulement une approche particulière par rapport à la fringue, à savoir qu’entre le moment où je l’achète et celui où je la porte, il me faut un laps de temps nécessaire pour me l’approprier.

C’est comme une recette de cuisine dont on suit scrupuleusement les consignes à la lettre la première fois qu’on la réalise, puis à laquelle on va apporter des touches personnelles lors des essais suivants pour l’améliorer, l’agrémenter selon ses goûts, selon l’inspiration.

Or, j’ai tendance à dévoiler mes achats sur mon blog, lors du premier essai, sans le recul dont j’ai besoin. On sait toutes que la première crêpe, si elle est mangeable, est toujours ratée, qu'elle a toujours une sale tronche.

Du coup, il est vrai que je ne porte pas nécessairement les vêtements que je vous montre comme je vous les montre. Le plus flagrant, c’est mon pantalon-sarouel de chez Maje. Il m’avait tellement obsédé dès le début de la collection qu’il ne m’était même pas passé par la tête de le porter avec autre chose que des talons, et reboulé sur le mollet.

Alors que, finalement, je le trouve nettement mieux avec sa longueur d’origine, avec du plat. Et cette taille haute que je n’assume pas, et qui finit systématiquement planquée en dessous d’un long tee shirt, qui donne une toute autre allure, dont je suis tout autrement plus satisfaite. A moins de virer le vilain bout de tissu qui sert de ceinture chez Maje, et de le remplacer par une vraie belle ceinture en croûte de cuir…

023.JPG
018.JPG
029.JPG
037.JPG
042.JPG

Allez comprendre la logique dans tout ça…

20:53 Écrit par Smarty Zabou dans Envie de mode | Lien permanent | Commentaires (26) | Tags : blabla de fille, blog mode, maje, sarouel, shopping |  Facebook |

12
Mai

La mode? Plus tard...

1893788480.JPG

Le thermomètre s'affole, et la recherche d'une tenue pointue cède sa place à l'envie d'être cool dans ses vêtements. Des matières souples, légères comme le coton sont évidemment à privilégier, à l'instar de mon combishort Vanessa bruno Athé de la collection été 2007, déboutonnable à l'envi, reboulable aux jambes et aux épaules, mais c'est à la loose que je le préfère.

6283616.JPG

Pour aujourd'hui, je ferai donc fi des préceptes modes de cet été, qui voudraient que j'accompagne nécessairement le combi d'une ceinture et de talons, pour buller et bronzer, en toute tranquilité, libérée de tout engoncement, mes ballerines aux pieds...

1027590352.JPG
66338642.JPG

Profiter du bon et du beau temps, enseignement que d'autres appliquent au pied de la lettre...

972762543.JPG

Bon lundi de Pentecôte!