27
Aoû

Fekkai, c'est d'la...

...cacaille. Oui, je n’hésite pas à le dire, et ainsi risquer de m’attirer les foudres et l’opprobre de tout ce que la blogo compte de beauty addicts.

 

Comme toute fille normalement constituée, j’aime l’infidélité, et ce malgré l’efficacité démontrée des produits que j’utilise. Si l’on rajoute à cela le fait que je suis une contrariée capillaire par excellence, c’est-à-dire que mon humeur est conditionné par l’état de mes cheveux, je ne peux qu’être une grande testeuse devant l’éternel de produits pour les cheveux.

 

Ce qui m’amène à dégainer ma carte de crédit sans remords pour un shampooing brillance Frederic Fekkai à… 19,50 €, et à un après shampooing de la même gamme à… 19,50 € également, ce qui tout comptes (bien) faits, donne une addition assez salée.

 

P1434_hero.jpg
Frederic Fekkai, shampooing brillance, 19,50 € chez Sephora
P2104_hero.jpg
Frederic Fekkai, conditionner brillance, 19,50 € chez Sephora

 

Surtout lorsque de brillance, il s’agit surtout d’aspect graisseux. Le shampooing se rince super mal, laissant ça et là des plaques poisseuses, et surtout, même en maîtrisant bien le rinçage, les cheveux re-graissent super vite.

 

Le drame de ma vie étant qu’après avoir utilisé un petit vingtième des flacons (je suis pas maso, non plus), ceux-ci trônent toujours aussi royalement sur le rebord du bain, et me regardent en ricanant, les traîtres. Mais à 20 € le flacon, je me vois mal les taper à la poubelle.

 

Je me vois encore moins les refiler à une amie (qui ne le resterait pas longtemps), en lui disant « tiens, essaie les, moi, mes cheveux graissent super fort, mais bon, on sait jamais que ça marche chez toi… ». Genre la fille over sympa qui refile ses merdes. No way !

 

Mais au moins pourrais-je tirer un enseignement de cette histoire ? Premièrement, rester fidèle à mes produits. Deuxièmement, ne plus me fourvoyer dans la tendance capillaire. Troisièmement, ne plus faire d’achats dispendieux sans s’assurer de l’efficacité d’un produit.

 

Même pas. Mon dernier larcin s’appelle Khiel’s. A 18 € le flacon (de shampooing ET d’après shampooing, on ne change pas une équipe qui gagne). La meilleure de l’histoire ? J’ose pas les tester.

15
Jui

Toutes unies pour un teint irréprochable!

Mes biens chères camarades,

Nous avons gagné la dure lutte qui nous opposait au teint brouillé, aux plaques rouges, aux boutons et autres points noirs. Ils ont abdiqué, face à notre ténacité, à notre détermination et à notre mobilisation.

Mais à toute victoire son enseignement, et nous devons être conscientes que la route vers le teint parfait est encore longue et semée d’embûches ; si les acquis sont là, il ne faut pas pour autant baisser sa garde et détourner sa vigilance.

Car, après tout, à quoi cela sert-il de se battre pour une peau nette si les résultats sont aussitôt anéantis par un maquillage non adapté, et par cette satanée zone T, ce nez qui perle et cette frange qui colle au front ?

Vous aussi, vous vous sentez délaissées, dans ce monde impitoyable, peuplé de naïades au teint de porcelaine, aux yeux délicieusement smockés, au blush délicatement abricoté ?

Alors, oui, réunissons nos efforts et investissons enfin dans LE fond de teint, celui qui assure une tenue irréprochable du matin au soir (ou du soir au matin, selon), et à bas, mouchoirs imbibés de sébum et papiers absorbants !

UN SEUL MOT D'ORDRE: MOBILISONS NOUS ET LIBERONS NOS PORES ! TOUTES ENSEMBLE!

EL_1G5Y_tall_po.jpg
Fond de teint Estée Lauder, Double Wear, tenue irréprochable, finition velouté et matifiée
clq_6CJ1_250.jpg
Base de teint Clinique, Pore Minimizer perfection instantanée, à appliquer après la crème de jour et avant le fond de teint pour resserer les pores et assurer une bonne tenue au maquillage
Article NON sponsorisé...

13
Jui

Le jour où j'ai pris ma peau en mains

J’adore mon esthéticienne. Je l’adore parce que je peux la débaucher du jour au lendemain pour une épil’, qu’elle me fait en 30 minutes montre en main, jambes + bikini + sourcils, le tout pour… 20 €. Vous avez bien lu, 20 €.

Je l’adore parce qu’elle doit être au moins aussi frappée que moi des fringues, qu’elle s’enthousiasme sur mon jean vert là où d’autres sont effarés, et qu’elle m’explique qu’elle achète tout en double ou presque. Décomplexant.

Je l’adore parce que, sachant que je cherche une nouvelle voiture, elle me demande l’air de rien après une de nos séances « T’as le temps deux minutes pour essayer ma Mini ? ». La Mini Cooper S cabrio, je précise. Et nous voilà parties en trip « pétasse power »…

Je l’adore parce qu’elle est du genre à me lâcher « T’as des boutons sur les fesses, faudrait que tu fasses des gommages plus régulièrement », sans une once de méchanceté. C’est le petit grain de folie que j’aime chez les gens.

Sur le même mode, elle m’a fait remarquer l’autre jour que j’avais quelques points noirs sur le menton. Moi, j’ai fait semblant que j’avais pas vu. J’étais bonne pour un soin visage complet, que mon esthéticienne me fait à un prix tout aussi attractif que l’épilation soit dit en passant.

Et là j’ai eu droit à un cours de base sur la prise en charge de ma peau. Moi qui étais tellement fière de mon démaquillage exprès avec ma lotion micellaire La Roche Posay, j'ai vite déchanté.  Parce qu'il paraît qu’il faut quand même se laver le visage après, avec un gel nettoyant, et à l’eau fraîche. Bien, chef, à vos ordres...

Le matin, même combat, avec le programme basic 3 temps de Clinique, son nettoyant (savon ou gel), sa lotion et son hydratant (crème ou gel). Le tout est décliné pour chaque type de peau, ce qui constitue d'alleurs le seul point noir (haha) du concept (outre le prix qui grimpe vite lorsqu'il faut acheter les 3 produits d'un coup), car rien que la lotion existe en 5 ou 6 possibilités. Ca mériterait un diagnotic complet de la peau, qu'on n'a générallement pas le temps de faire en parfumerie. J'ai donc choisi, un peu à l'arrache:

clq_6F37_158.jpg
Le gel nettoyant, parce que le savon, c'est pour avoir la blague de voir son mec se laver les mains avec après avoir été aux toilettes (si on a la chance qu'il se lave les mains après, ce qui n'est pas gagné...)
clq_6117_158.jpg
La loiton clarifiante n°2, qui vire un peu décapant à mon goût, malgré ma peau mixte à tendance grasse
clq_6EM6_250.jpg
Le gel (existe en crème) "hydratant tellement différent": j'ai toujours trouvé l'appelation hyper cucul...

Le matin, c’est entrée plat dessert avec les trois produits, tandis que le soir, je ne me sers que du gel nettoyant après mon démaquillage et je laisse ma peau respirer en n’utilisant aucune crème de nuit.

En à peine 5 jours d’utilisation, je vois très nettement les bienfaits sur ma peau ; je n’ai presque plus d’imperfections, mon teint est plus éclatant et ma peau toute douce.

Conclusion: si ses conseils en mécanique sont aussi bons que ses conseils en esthétique, je crois que je vais bientôt me retrouver au volant d'une Mini. Chiche?