07
Oct

Le début de la fin

Ma capacité à entamer les choses n’a d’égal que celle à les terminer. C’est ce que je me disais, l‘autre jour, en regardant les piles de dossiers cadavériques qui m’entouraient. (Non, je blague, je suis très assidue au travail).

C’est ce que je me disais en regardant les sachets bourrés massacre en provenance de parfumerie et de parapharmacie qui s’entassaient dans ma salle de bains. Limite de quoi monter un magasin. (Excellent idée, ça, Poupouille pourrait jouer à la cliente, et moi je lui refilerais en douce une lime à ongles).

J’appelle ce symptôme tout particulier « la sacralisation du neuf », prochainement disponible  sur wikipédia sous l’onglet « syndrôme de Zabou ». Un beau flacon de fond de teint immaculé, dans sa belle boîte, elle-même emballée dans son beau cellophane, trônant sur son étagère depuis un mois, c’est du lourd, psychiatriquement parlant.

D’autant qu’il faut savoir que, j’ai beau avoir sous la main un beau fond de teint tout neuf anti-brillance ET anti-rides, je maintiens toujours le colmatage des brêches avec un échantillon  de fond de teint tout pourri qui ne se contente pas d'être deux teintes plus foncées que ma carnation mais qui, en plus, me fait briller dès 9h30 du matin.

Voilà où j’en suis les amies.

Demain, j’ai donc décidé de prendre sur moi et d’inaugurer : mes nouveaux shampooings John Frieda, mon nouveau soin contour de l’œil (précédé de ma nouvelle eau de bleuet), mon nouvel anti-cernes, et mon nouveau fond de teint.

Et là, je vous parle même pas de mon nouveau fard à paupières, de mon nouveau crayon contour de l’œil, ni de mon nouveau parfum, ni même de ma nouvelle crème pour le corps. Tous encore dûment empaquetés.

Bref, ceci est un avertissement des plus solennels : demain, les gens, vous risquez de pas me reconnaître, tellement que je serai belle.

18:00 Écrit par Smarty Zabou dans Envie de beauté | Lien permanent | Commentaires (54) |  Facebook |

17
FéV

Bientôt...

...je me baladerai avec un petit chien que j'appelerai "Pépère" dans un petit en nylon inétrieur capitonné léopard.

...j'aurai un abonnement mensuel chez un sombre dermato brésilien pour mes injections de toxine botulique.

...je serai bronzée toute l'année.

...je porterai des bagues Boucheron à chacun des mes doigts de chacune de mes mains.

...je sentirai un mélange d'Elnett et d'Eau d'Issey à 100 mètres à la ronde.

...je ne boirai plus que du décaféiné en fumant des Vogue.

...je serai mariée à un homme très riche et vulgaire mais sortirai en douce avec un petit jeune très musclé.

...je n'irai plus jamais chez H&M et m'habillerai exclusivement chez les couturiers italiens (Versace en tête).

...je rigolerai très fort au restaurant jusqu'à ce qu'on voit ma culotte à travers ma gorge.

Les filles, vous l'aurez compris, je suis OFFICIELLEMENT une fille perdue, passée de l'autre côté de la force...

...

J'ai acheté mon premier produit Sisley.

077.JPG

(Baume à lèvres) (40 € quand même) (Et encore, avec la réduction).

 

27
DéC

Le grand complot

...Euh?

Y'a un problème?

Quelque chose qu'on n'ose pas me dire?

005.JPG
Y'en a marre de mon smoky, c'est ça?
009.JPG
Je devrais plus me consacrer à ma peau?
015.JPG
Non, manifestement, c'est autre chose...
011.JPG
...un message?
014.JPG
Je pue, c'est ça?!?