01
FéV

Ma Came, IV

L'overdose

Non, il ne s'agit pas déjà de Cam(ill)e et d'une indigestion de smarties, car souvenez-vous qu'avant l'après, il y avait un avant.

Et avant, je vous comptais comment Bérangère la toujours aussi fameuse m'avait appâtée, droguée, à mon insu, shootée à coups d'Isabel Marant, et fait goûter au cachemire (voir épisodes I à III).

C'est précisémment suite à une ultime plongée dans ce que M1 ne pensait pas si bien qualifier de "cashmere mafia" que ma garde-robe a très nettement subi l'overdose fatale, le débordement inévitable, le dégueulage de pulls, jupes, robes et autres bottes et sacs.

Mais telle Britney Spears, mon armoire n'est pas encore prête à entrer en "rehab" et préfère, avant de s'y remettre à plein tube pour la collection P/E '08, s'en tenir à un traitement de surface que j'appelerais "qui peut le plus peut le moins". Less is more, si vous préférez.

Je m'en vais vous expliquer tout ça grâce au théorème du pull en cachemire American Vintage, toujours hérité de Bérangère, que j'ai eu envie de porter tout en simplicité bien que féminisé à souhait à renfort de ceinture à la taille, foulard, jupette et talons:

f65600e91c053e75cbc8055bbf8452cf.jpg
103dbc56dfa481d54882998664f065c4.jpg
d5c117f1614b44b26f9dd796665d14ed.jpg
Pull American Vintage, jupe Isabel Marant, ceinture vintage, foulard et bottes Zara

Ainsi s'achèvent donc les présentations avec mes nouveautés rachetées à ma copine Bérangère, j'espère que cela vous aura plu autant qu'à moi...

Demain, les programmes reprendront leur cours habituel, avec en exlu mondiale mes sandales Marc Jacobs et la question cruciale qui les accompagne...

30
Jan

Ma Came, III

Le manque créée l'envie

Sans manque, pas de drogue, pas de dépendance.

Un matin, tu te réveilles et tu te sens mal tellement y'a rien dans ta garde-robe que t'as envie de mettre.

Le manque, c'est cet état où plus rien ne te branche, sauf la nouveauté qu'on te balancera sous le nez. Et dans ce cas là, La Fameuse, puisqu'elle est à l'honneur cette semaine et qu'elle se balade en guest sur la blogo, n'est jamais bien loin, prête à te ferrer à la moindre occasion.

Je la menace de m'en donner, sous peine de faire un attentat sur sa boîte mail, elle me parle de cachemire, de Tara Jarmon... Ah, ça pour une nouveauté... Moi qui ne connaît du cachemire que les 5% qu'Inditex, via Zara, met de temps en temps dans mes pulls, il ne m'en fallait pas tant pour me faire replonger.

C'est donc les mains pleines de tremblements et la bouche baveuse que je déballe mon Colissimo et que j'y trouve ma robe et THE sac en cuir noir, celui là même qu'il me fallait:

b1ec4431cbcbf645a608b2b1bd04b4e9.jpg
Robe boule Tara Jarmon
b4613984e0280f98f5c91468f3913570.jpg
f55d431b0d458b78d2e34f2927de9e9d.jpg
... avec blazer Maje, foulard H&M, boots motardes Mellow Yellow
54b2e14ff321a7fdf377b764c483a7e4.jpg
... ou avec leggings Bel Air, sous pull noir American Apparel, foulard et bottes Zara
db5926594054aa7d37c4d73978513e1a.jpg
Sac Delphine Conty
b34b5cbaea86873d3d108de5e0762308.jpg
... porté au bras...
3eaa64a203295f0dcc67e3b9efbc129a.jpg
... ou en besace avec un petit blouson en cuir

Demain, l'overdose???

29
Jan

Ma Came, II

Le délicat problème de l'approvisionnement

Tout a commencé lorsqu'une certaine Miss P.B., laquelle préfère garder l'anonymat, m'a mis en relation avec La Fameuse. Ce que je sais d'elle? Beaucoup de choses, que vous comprendrez bien que je ne peux révéler. Je peux juste vous dire qu'elle n'a rien de la dealeuse, qu'elle est une épouse et une mère de famille exemplaire.

Inutile de dire qu'elle a su trouver les mots pour m'attirer dans ses filets: Isabel Marant, robe, sac, etc, autant de sons doux à mes oreilles qui résonnent comme plein de promesses.

C'est elle qui me contacte, en me soumettant ce qu'elle a en rayons:

b9348af7cb9938d2abfa4f9bedf468be.jpg

Une robe Isabel Marant, un sac Great By Sandie? Je dis banco, je prends:

e2a335e5cbd6350034798eec1659ecf9.jpg
0a51af383d6e2bb11e513ff116719eb3.jpg
0668f55501b2efcb67f0da61810b7222.jpg

A demain pour la suite!