24
Mai

Ceci n'est pas une paire de Wayfarer

2055745765.2.JPG

Oui bon, ça va, hein. Parce que tenir un blog, c’est bien sympa, on se fait des potes et tout et tout, mais c’est un sacré mouchard aussi.

Suffit que je dise que non, les Minnetonka, pour que j’en arbore dans les mois qui suivent. Suffit que je dise que le blouson en jean ne passera pas par moi pour que je m’y adonne avec délectation quelque temps plus tard. Suffit que je dise Wayfarer… pas besoin de développer, je crois…

Evidemment, femme varie. Evidemment, la mode varie. D’où mon équation, femme qui aime la mode varie exposant deux. C’est inéluctable.

Mais faudrait pas croire que j'ai cédé à une impulsion bêtement modesque, loin s'en faut et je m'en vais vous expliquer:

  • il s’agit d’un des rares modèles dont le verre n'est pas incurvé, ce qui permet donc d’y mettre des verres corrigés. Ah. Ca vous en bouche un coin, tout de suite.
  • il s’agit du modèle que porte Don Jonhson dans Miami Vice. Dont acte.
  • surtout, il ne s'agit pas de la réplique exacte de la Wayfarer des années ‘80, mais bien du modèle légèrement adapté, version 2008 moins "carrée'.
171391675.2.JPG
1895262683.3.JPG

Conclusion: ceci n'est donc pas une paire de Wayfarer, juste une paire de lunettes solaires, comme les autres...

21
Mai

Des jolies fleurs pour une jolie robe

1026050613.2.JPG

Les fleurs, j’y ai donc travaillé. Après mon échec cuisant de la fleurette chez Maje, ça ma pris, pfiou, au moins 5 jours pour m’en remettre. Au bord du gouffre modesque j’étais, jusqu’au jour, où comme la providence, je suis tombée en grâce, chez Alix, Les Jolies Robes, un blog où Sandra nous déniche des robes, de toutes tailles et de tous horizons, avec en toile de fond un esprit romantique à souhait et une recherche de matières et de coupes de qualité.

Je me suis jetée à corps et à crédit perdu dans l’analyse de fond en comble du blog de Sandra, pour tomber en pamoison devant un modèle vintage tout fleuri, à propos duquel elle avait même pensé à préciser qu’il sentait bon. Argument s’il en est pour toutes celles qui, comme moi, avouent être arrêtées de manière rédhibitoire sur le seuil des friperies qui leur rappelle l’odeur d’un vieux grenier mal aéré.

Cette robe, qui pouvait paraître un peu vieillotte, avec sa longueur mi-mollets et ses longues manches, j’ai immédiatement songé à la faire raccourcir, et à en faire des manches trois quarts. Pour finalement aboutir à un résultat impeccable, qui n’est pas sans rappeler d’ailleurs un certain modèle de chez Maje qui me faisait de l’œil jusqu’il y a un certain temps.

Sauf que là, j’ai une pièce unique, une robe qui fleure bon les tea times passés dans les herbes folles à se consacrer à la dégustation de cupacakes ; c’est d’ailleurs en hommage à ce côté un peu passé que je l’ai associée à des couleurs peu vives, comme une carte postale qui aurait jauni au cours des années.

808986694.JPG
887836638.JPG
1895262683.2.JPG
1146373506.2.JPG
Robe vintage from Les Jolies Robes
Spous robe American vintage
Foulard Cos
Sac great by Sandy
Collier flower power by Catherine Tisserant
Sandales à franges Zara

20
Mai

My favourite mistake

J’ai toujours eu du mal avec les imprimés. Là où certains ont du mal avec les maths, l’anglais ou le bricolage, moi, ce sont les imprimés. C’est pourtant pas faute d’aimer, mais je suis ainsi faite que, spontanément, j’en viens toujours aux mêmes choses. Des robes, beaucoup, du noir, essentiellement.

Ma dernière virée chez Maje était l’occasion de me mettre au liberty, et c’est donc forgée de cette conviction que j’ai franchi la porte du magasin, me disant que les tendances printemps-été 2008 n’allaient pas me laisser plus longtemps sur le bas côté de la route.

1398193535.jpg
Robe imprimé liberty, à droite, Maje, modèle Blur (comme quoi, après Beyoncé...)

Mais, chassez le naturel, il revient au galop, et en moins de temps qu’il ne me faut pour le dire, je me suis retrouvée les bras chargés de cintres en cabine, avec bien évidemment, tout sauf de la robette à fleurs.

Et tout aussi implacablement, je m’en suis tirée avec une robe tee shirt et un gilet d’homme, lequel est venu s’ajouter à ma collection, qui s’est, depuis, encore alourdie (mais c’est une autre histoire), et encore et toujours, une autre robe, comme j’en ai plein des dans mon placard:

1570082887.JPG
Robe Maje, legging, tee shirt H&M, foulard Liwan, boots Minnetonka
1850607030.JPG
491606845.2.JPG
Robe Maje, legging, tee shirt h&M, gilet Maje, chaussures Chie Mihara, collier GAS
389155331.JPG
710026163.JPG
Idem avec blazer Maje
274542926.JPG
620457626.JPG
Robe Maje, legging, tee shirt H&M, ceinture Maje, bottes Isabel Marant, collier GAS

My favourite mistake, puisqu’elle va strictement avec tout, mais mistake quand même, puisque j’ai toujours autant envie d’imprimé fleuri. Depuis, j’y ai cependant travaillé, croyez-moi…

20:09 Écrit par Smarty Zabou dans Délits shopping | Lien permanent | Commentaires (17) | Tags : blabla de fille, maje, robe, shopping |  Facebook |