24
DéC

Le goût des choses simples

LadyD et Mariga(z) m’ont taguée à propos de 6 choses qui me rendent heureuse, et après y avoir réfléchi (genre 35 secondes), je me suis rendu compte que finalement j’avais le goût des choses simples, que je trouvais mon bonheur dans ces petites choses que la vie nous réserve, sans avoir à courir après des chimères.

 

Rire : je crois sincèrement que rire est l’un des meilleurs remèdes à tous nos maux, et je plains tout aussi sincèrement les gens qui n’ont pas le sens de l’humour, qualité que je privilégie par rapport à toute autre dans mes rapports sociaux.

 

Traîner chez moi en pyjama le dimanche matin, devant un bon chocolat chaud, et si possible en compagnie de l’intégrale d’une bonne série qui fait pleurer dans les chaumières, genre Grey’s Anatomy. Ces moments d’intimité sont chers à mes yeux.

 

Partager des soirées en famille ou entre amis : j’aime me réjouir du menu que je vais concocter à mes invités, j’aime l’idée de se retrouver pour rire et parler, sans chichis, en toute sincérité.

 

Boire l’apéro le vendredi en fin de journée : le verre de vin blanc qui vient couronner une semaine bien chargée n’en est que meilleur, c’est comme une récompense, une reconnaissance du travail accompli.

 

Ouvrir les volets de l’appartement familial à la montagne, lorsqu’on y arrive pour les vacances, et admirer le paysage, prendre un bon bol d’air frais, se dire que la vie est belle et simple comme un coucher de soleil.

 

Trouver une jolie robe, simple comme une robe noire, facile à accessoiriser comme une robe noire, qui fait malgré tout son petit effet, qui ne se prend pas la tête, et surtout, surtout qui n’allège pas trop le portefeuilles.

 

006.JPG
010.JPG
016.JPG
032.JPG
041.JPG
Robe pull Sfera, 17,90 €
Collier Polder
Collants Marks & Spencer
Cuissardes et manteau Essentiel
Foulard h&M
Sac Delphine Conty

 

 

PS: dans cette océan de cucul-terie, je voudrais vous annoncer une bien triste nouvelle, puisque le blog de la Pip' n'est plus, et que ça me file le bourdon, les filles.

18:46 Écrit par Smarty Zabou dans Délits shopping | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : blabla de fille, blog, mode, robe, sfera, shopping, tag |  Facebook |

23
DéC

Un indice, pour vous, à la maison*

033.JPG

Top !

 

Centrée sur moi-même, je passe ma vie à me mettre en scène, les yeux rivés sur la pointe de mes pieds, à moins que ça soit sur mon nombril, qui est tellement fantastique.

 

Névrosée et narcissique, individualiste forcenée, je montre mes nouvelles acquisitions avec la fierté de la mère qui expose son nouveau né.

 

Je ne fais que parler de moi, moi et encore moi, parfois même à la troisième personne, et derrière mon pseudo qui me tient lieu de seconde identité, je me sens être une personne pleine de confiance en elle, capable d’intéresser les autres.

 

J’évolue dans un monde virtuel où je me nourris de mes statistiques de visites quotidiennes, sans doute pour combler un manque que je ne peux identifier. Je ne suis jamais autant isolée que derrière mon écran et mes connexions diverses et variées.

 

Pétrie de bonnes intentions à la base, j’évolue dorénavant dans les hautes sphères de la hype, j’ai été consacrée influente par un célèbre hebdo français, j’essaie de tirer la couverture à moi en faisant en sorte qu’un maximum de liens pointent vers moi…

 

Je suis…

 

Je suis…

 

Une bloggeuse mode. Qui vous salue bien bas, de là haut.

 

007.JPG
013.JPG
017.JPG
028.JPG
Veste de blazer et robe chemisier Zara Studio
Ceinture large vernie Zara
Collants Marks&Spencer
Low boots Mango

 

 

*Spéciale cace-dédi en mode Julien Lepers pour ma Pip'.

19:40 Écrit par Smarty Zabou dans Délits shopping | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : blabla de fille, blog, mode, shopping, zara |  Facebook |

17
DéC

Have you heard a rooaaaaaar?

072.JPG

La crise, le pouvoir d'achat? Mes couilles, oui. Du moins, si j'en avais (des couilles). A J-6 de Noël, alors que j'ai toujours le bout de mon nez grassouillet rivé à mon écran d'ordinateur (et pas nécessairement devant Facebook), surchargée d'urgences, je ne vois autour de moi que des gens en congé.

Des gens qui testent la capacité maximale des parkings de liège, des gens qui affrontent des heure de queue pour payer le gilet à motifs jacquard qu'on offrira à Papy, des gens qui vont se récompenser, après cette lourde tâche, d'un petit vin chaud sur le Marché de Noël.

Ils s'entassent devant des aubettes autour de réchauds ultra poullants, consomment sans avoir égard au moindre début de commencement d'hygiène une portion de tartiflette accompagnée d'un verre de vin blanc bourré de sulfites hors de prix, et iront ensuite acheter un pain de savon de l'artisane du chalet d'à côté lorsque, un peu faits, il se diront que ça fera bien l'affaire pour un cadeau de dernière minute.

Pour tout ça, je déteste les fêtes, ça me fout les boules. Pour y parer, moi, jusqu'à la dernière minute, je rôde chez Zara et j'ai même pas honte, quand on me demande s'il fat un emballage cadeau, de dire que non, c'est pour moi. Mon petit blazer aux manches retrousséesen léopard rouge, il n'attend ni le sapin, ni les soldes.

054.JPG
053.JPG
063.JPG
073.JPG
Blazer Zara, 49,90 €
Tee shirt MAJorettE
Slim en velours côtelé Cheap Monday
Boots Isabel Marant

 

19:55 Écrit par Smarty Zabou dans Délits shopping | Lien permanent | Commentaires (29) | Tags : blabla de fille, blog, léopard, mode, shopping, zara |  Facebook |