11
FéV

Tout feu tout flammes

030.JPG

 

Ce qui est cool, avec la blogo, c’est que tu apprends des mots qui font bien en société, ou en tout cas, qui permettent d’épater la galerie. Le pantalon reboulé ? Mais tu connais pas, chérie, non mais t’es carrément out

 

Le coton flammé ? Parlons-en, du coton flammé : le coton «  à la American Vintage », celui qui a rendu complètement has been le tee shirt Petit Bateau. Ah, bien, je vois qu’on situe. Maintenant, ne me demandez pas pourquoi flammé, j’en sais rien, hein, j’ai juste lu ça chez Punky et je trouvais ça ultra chic.

 

Bref, tout ça pour annoncer le retour du coton flammé chez Zara, donc, en résumé, mieux que Petit Bateau, à un prix encore moins cher que Petit Bateau. Vous suivez toujours ? Et là, vous pensez « bah oui qu’on te suit Zabou, on n’est quand même pas débiles ». Non, vous ne me suivez manifestement pas.

 

Parce que quand je dis que le coton flammé is back chez Zara à moins de 20 €, je voudrais déjà toutes vous y voir moi, chez Zara… Allez, ouste ouste ouste, qu’est ce que vous faites encore ici ?

 

Vous attendez ma bénédiction ? Bien. Je vous bénis, mes braves petites âmes perdues à la grande cause supérieure du S-H-O-P-P-I-N-G !!!

 

001.JPG
004.JPG
025.JPG
040.JPG
Tunique Zara
Jupe Isabel Marant
Sautoir "Je suis dans la lune" Catherine Tisserand
Cuissardes Essentiel

06
FéV

My ultimate

064.JPG

 

Ca devait arriver un jour: j’ai décidé qu’au terme de cet article, j’arrêterai mon blog… Meuh non, rangez vos mouchoirs les filles, c’t’une bonne blague de mon cru douteux. Par contre, plus sérieusement, après ce que je vais vous montrer, je ne sais pas comment je ferai pour tenir sur la durée.

 

Parce que, voyez-vous, je crois avoir atteint le firmament avec ma dernière robe, reliquat des soldes de ma boutique-où-qu’y-avait-encore-mes-belles-boots. Si ma vie devait se résumer à la quête de la robe parfaite, j’aurais atteint mon objectif et je pourrais aller me couler des jours heureux sous un ciel plus clément.

 

Cette robe, c’est l’évidence même. Pourtant, vu son prix, j’aurais préféré qu’elle ne m’aille pas. Sérieusement, si je l’ai essayée, c’est uniquement parce que j’étais persuadée qu’elle serait trop courte ou trop petite ou, je sais pas moi, trop bitch (ouais on peut toujours rêver).

 

Mais double pas de chance, de un, elle m’allait comme un gant, et de deux, (et là, je vais me faire mousser mais genre dix secondes à tout péter puis je redeviendrai la fille un peu ridicule que vous connaissez), quand je suis sortie de la cabine avec ma robe sur le dos, je me serais cru dans un film d’amour où l’héroïne est reconnaissable entre toutes parce qu’elle est auréolée de lumière et que son apparition laisse un silence ébahi.

 

Voilà, c’est dit, on clôt l’épisode. Oui cette robe, elle m’attendait, manifestement. Même qu’elle s’est déjà fait pote avec plein de mes amies les shoes, c’est dire si l’entente est au beau fixe et si nous envisageons l’avenir ensemble sereinement. Même que celle-là, contrairement au short, je lui prédis de passer l’hiver…

 

038.JPG
039.JPG
042.JPG
Robe Isabel Marant
Echarpe portée en ceinture Isabel Marant
Médaille lune Catherine Tisserand
Low boots open toe Zara
053.JPG
055.JPG
Robe Isabel Marant
Médaille lune Catherine Tisserand
Blouson en jean et bottes Zara

04
FéV

Et pourquoi pas moi?

(Si tu crois que je vais te faire gagner un sac IKKS, tu peux aller jouer ailleurs…)

 

011.JPG

 

A l’origine, il y a le « pourquoi ? » : pourquoi suis-je sur cette Terre ? Pourquoi ai-je subitement envie d’un short en jean, et pourquoi j’emmerde ma collègue (et néanmoins amie) avec ça chaque fois qu’on va en ville ?

 

Plus exactement, la question devrait être « pourquoi pas ? ». Et là, plein de réponses me viennent spontanément à l’esprit : parce que le short en jean fait immature et que ça le fait moyen en réunions, et surtout parce qu’avec mes gros cuissots, le short sera tout sauf hot.

 

Voilà où en était l’étendue de ma (non) réflexion, lorsque j’ai soudain pris conscience de l’évidence du short en jean « right here right now » : profiter de mes « late twenties » pour arborer le short en jean maintenant plutôt que jamais, profiter des températures hivernales pour tout planquer sous mes gros collants.

 

Restaient alors les obstacles du « où ? » et du « comment ? ». Pour le « où », des pistes dissimulées ici et m’ont amenée sans grande surprise chez Zara. Le « comment » a posé plus de problèmes, puisque mes exigences étaient, d’une part, court mais pas trop, et d’autre part, destroy mais pas trop

 

002.JPG
007.JPG
008.JPG
015.JPG

Short en jean Zara, 19,90 €

Tunique portée en blouse Zara

Gilet en fourrure Swildens

Boots H&M

 

Pauvre short, quand même ! Dire que je lui prédis de pas passer l’hiver, suis-je cruelle, quand même, de l’avoir pourtant adopté…