27
Avr

B-day

029.JPG

Ca devait bien me tomber dessus un jour, et comme par hasard, ça arrive aujourd'hui : j'ai 28 ans. Clap clap clap.

Je m'dis qu'il serait temps d'arrêter cette débauche d'égocentrisme, de plus dépenser les 11/10èmes de ma rémunération en fringues, que j'ai l'âge où il faut faire des mômes et envisager de donner un nouveau tournant à sa carrière pour pouvoir en profiter, de ces ingrats de morveux.

Je m'dis qu'il serait temps que je m'habille plus femme, avec des coupes qui marquent la taille, parce que le boyfriend jean au fond ça craint sa race, que ma sœur m'a jeté un regard sans complaisance l'autre jour en m'disant « on dirait que t'as 10 kilos de plus ».

Je m'dis que je devrais vraiment arrêter de boire en soirée, et même de boire tout court, parce que dans ces cas là je me mets à répéter tout le temps la même chose et qu'à la fin, ça va gaver les personnes de mon entourage.

Je m'dis que cette semaine je vais m'inscrire au powaaaaa plate et que ce sera l'éclate de pouvoir aller essayer des maillots dans les cabines avec néon ultra pourrave de chez H&M une fois que j'aurais perdu ma cellulite.

Alors bon, évidemment, tout n'est pas encore très au point : j'ai pas pu m'empêcher d'acheter une nouvelle paire de Chie Mihara à midi pour fêter mon jubilée, que du coup malheureusement j'ai plus de sous pour mon power plate.

MAIS MAIS MAIS, j'ai pas bu un verre à midi ( !!!) et j'ai reçu une superbelle robe cintrée à la taille mais quand même en matière sweat shirt parce que bon, faut pas trop déconner non plus avec toutes ces résolutions...

006.JPG
011.JPG
012.JPG
020.JPG
025.JPG
Robe en sweat Isabel Marant Etoile, cadeau de ma môman...
Badges Hema
Chaussures Chie Mihara
Bracelets H&M

 

21
Avr

Zabou, elle a pas inventé l'eau chaude...

026.JPG

Holàlà, si j'avais été le premier être humain que la Terre ait porté, je donne pas cher de l'Humanité, les amies. Bon déjà, je me serais tapé Adam que si il avait été super beau, bronzé et tout et tout. Sans ça, la continuité de la race humaine, bof, quoi.

En plus, au-delà de ça, il est un fait que j'aurais jamais inventé le feu. Ni la roue, d'ailleurs. A la base, j'ai deux mains gauches, et un sens pratique qui défie l'entendement. Donnez-moi une mission un tant soit peu manuelle, je vais d'abord chercher le chemin le plus sinueux et compliqué pour parvenir à mes fins, pour généralement foirer le truc, dans un sursaut d'énervement ou d'exaspération.

Je serais jamais allée non plus à la chasse ou à la cueillette, ah ça non. Non mais franchement, passer sa journée accroupie dans les ronces vêtue d'une peau de bête tout ça pour se taper quelques myrtilles si la chance est de son côté, c'est juste inenvisageable.

Quelques milliers d'années plus tard, je serais sûrement passée totalement à côté de ce petit tee shirt rayé aux manches volantées chez H&M. Il a suffit que je le vois chez Punky pour me convaincre de son potentiel hautement désirable.

Allez zou, une fois de plus, je suis une suiveuse, je n'ai rien inventé, pour mon plus grand plaisir...

028.JPG
029.JPG
030.JPG
018.JPG
Tee shirt, collier, jean et lunettes H&M
Blazer Maje
Chaussures Zara

21:12 Écrit par Smarty Zabou dans Délits shopping | Lien permanent | Commentaires (41) | Tags : blabla de fille, blog, h&m, maje, mode, shopping |  Facebook |

19
Avr

MY(ami) VICE

041.JPG

Les fringues, c'est comme le temps : ça fait un beau sujet de conversation. En général, les gens aiment bien y aller de leurs « mais ça me fait penser à la veste que je portais quand tu avais 5 ans », ou encore « tu ressembles vraiment à cette actrice dont je me souviens plus trop du nom, habillée comme ça ».

Prenons par exemple un mec, mon mec, commentant mes tenues chaque matin. Parce que OUI, il commente mes tenues chaque matin, précisément lorsque je viens lui dire au revoir et lui souhaiter une bonne journée tandis qu'il est encore en train de barboter dans son bain.

« C'est beau, ça, j'ai jamais vu » (ah bon ? Pourtant je l'ai acheté hier c'est vieux). « C'est pas un peu court cette robe ? » (holala, mais j'ai vraiment plus le temps de me changer, là). « Tu devrais mettre une veste sinon tu vas cailler » (oui mais aucune veste ne va avec ce que j'ai donc je préfère cailler).

L'autre jour alors que j'étrennais mon nouveau blouson en jean, il me dit « trèèèèèèèèès Miami Vice, ça comme tenue » (moi sourire). Non parce que dans le genre, on est très fans de la série Miami Vice. Je suis d'ailleurs amoureuse de Don Jonhson (période '80, va sans dire). D'ailleurs, si je pouvais être transposée dans un autre espace-temps, je crois que j'aimerais encore bien vivre à Miami dans les années '80.

Je pourrais laisser frisotter mes cheveux en toute quiétude. Je pourrais faire du patin à roulettes au bord de la plage en bikini doré ultra échancré. Je pourrais me balader au bras d'un homme en costume - pieds nus dans ses espadrilles sans en avoir honte. Je pourrais être fan de Phil Collins et être trop de la hype.

Je pourrais porter du jean clair, encore, encore et encore.

006.JPG
008.JPG
009.JPG
026.JPG
042.JPG
Blouson en jean Zara Woman, 69,90 €
Débardeur Neen
Ceinture Essentiel
Sarouel en crèpe de soie Maje
Boots Isabel Marant
Bracelets H&M
PS: vous commencez à connaître la chanson, je réponds à tous vos comm's (tordants) dès que j'ai plus de temps...

18:56 Écrit par Smarty Zabou dans Délits shopping | Lien permanent | Commentaires (30) | Tags : blabla de fille, blog, mode, shopping, zara |  Facebook |