03
Jui

Oh oui Johnny, que je t'aime...

008.JPG

Des jours que j'essaie de convaincre ma collègue, as known as the belette, que je suis une grande fille toute simple. Que j'aime me prélasser sur une chaise longue au soleil. Que je savoure un Quick à midi. Que mon magasin préféré est Zara.

Simple, on a dit. Vous y croyez ? Allez, démonstration.

Je vous avais parlé, ici-même, de Johnny. De moi au concert de Johnny. Mais genre de moi à côté des loges présidentielles au concert de Johnny. Genre de moi assez près pour voir si Tony Pi, il est si grand qu'on le dit.

Sauf que c'est là que le prince charmant se transforme en crapaud, et que la place VIP se transforme en place du quidam choppée par un organisateur foirax au marché noir à 70 €... Même avec mes jumelles, Tony Pi, je le vois pas, je repère juste Bernadette grâce à sa veste en tweed et à son énooorme broche en fleur noire.

« Habille toi classe quand même », m'avait dit ma sœur, et voilà comment mes boots Isabel Marant cohabitent avec une armée de bikers de 60 ans, tous estampillés Johnny de pied en cape, avec force tatouages et piercings.

Pas grave, il m'en faut peut pour être heureuse : une 'tite chopinette dans un verre en plastoc, la pochette coincée entre les cuisses pour faire la holà, un secouage de fessiers en règle pendant « Allumez le feu », un "queu jeu t'aimeu" à tue-tête...

Quand je vous disais, que j'étais une fille simple...

003.JPG
006.JPG
007.JPG
016.JPG
Jupe en soie à motifs fleurs et tee shirt blanc marbré, Zara (collection en cours) 29,90 € et 12,90 €
Veste en jean Zara
Collier catherine Tisserant
Pochette Etam
Boots Isabel Marant

29
Mai

Inversion des pôles

026.JPG

Lorsque, comme à mon habitude, je suis entrée dans la salle de bains l'autre matin pour dire au revoir au mec, et très accessoirement, obtenir son avis sur ma tenue du jour, j'avais comme qui dirait l'impression, à cet égard, d'en avoir fait un peu too much.

« Alors ? » je lui demande. « C'est très cohérent, fashionistiquement parlant, t'es rock » me lâche-t-il sans ciller. Je suis restée scotchée.

Mais où est passé mon mec ? Qu'en avez-vous fait ? Où l'avez-vous ligoté, bâillonné ? Excusez moi, je cherche quelqu'un qui râle sec sur mon boyfriend jean, qui comprend pas comment on peut tenir sur 8cm de talons, vous l'avez vu ?

Oh Mon Dieu, c'est un imposteur dans ma baignoire, quelqu'un qui a lu tous mes ELLE à ma place, quelqu'un qui finira par me piquer mes jupes pour faire comme Marc Jacobs, quelqu'un qui se constituera un petit panier maquillage à ma prochaine virée chez MAC.

« Merci, tu me rassures, sur ce coup là », lui ai-je répondu.

Alors quoi, moi, jamais contente ? Peut être.

Bon je vous laisse, je dois demander conseil à mon mec pour savoir ce que je porterai demain au concert de Johnny... Yeah, I rock...

030.JPG
034.JPG
036.JPG
037.JPG
Veste à paillettes Zara collection Studio
Short et boots Zara
Tee shirt T Saloon
_____________________
PS: merci pour tous vos commentaies si chaleureux suite à mon dernier post: je vous réponds individuellement au cours de la journée...
PPS: voici les références de mes boots cloutées Zara que beaucoup m'avaient demandé suite à mon dernier post sur le sujet: 2114/201/040 009

07:04 Écrit par Smarty Zabou dans Délits shopping | Lien permanent | Commentaires (32) | Tags : blabla de fille, blog, mode, shopping, zara |  Facebook |

27
Mai

Déstock en stock, partie 3

There's something rotten in the blogosphere...

016.JPG

Comme un besoin de devoir se justifier en permanence: pourquoi on a mis plus de trois couleurs, pourquoi t'es bien en boyfriend jean mais si ça te fait un cul d'éléphant, pourquoi tu fais une taille 40, pourquoi t'as été la cinquantième à acheter le blouson liberty.

J'ai plus l'âge de jouer à ces conneries, j'ai plus la patience de me justifier, je n'ai plus le besoin de plaire, je n'ai pas envie de faire l'unanimité, je ne cherche plus à me rassurer.

Ces échanges sont extraodinaires tant qu'ils sont basés sur une notion de respect élémentaire. (Attention, mode vieille conne on): je n'aime pas voir comme les choses évoluent, je suis de plus en plus effarée par ce que je peux lire, et je cherche me place (mode vieille conne off).

La vérité, je me sens un peu paumée. J'ai commencé à bloguer par plaisir et j'ai envie que ça continue ainsi pendant longtemps. Même si je me demande, de manière chronique, pourquoi vous, vous êtes là (sinon que vous vous ennuyer au bureau, mentez pas), et pourquoi moi, je m'expose comme je le fais.

Pfffiou, je plombe pas mal l'ambiance hein là, de grand matin? Ca ira mieux, demain, et les autres jours. En attendant, je continue à sourire. Et j'ai du vent dans les cheveux. Et je porte toujours du Marant.

001.JPG
002.JPG
006.JPG
009.JPG
Veste et ceinture Isabel Marant
Débardeur Sfera
Badge Hema
Jean H&M
Chaussures Chie Mihara
Sac Anna Corinna