12
Nov

Vendue...

...au grand capitalisme...

005.JPG

Ou Dim a été plus fort que moi...

Meuh non, reviens gamin, c'tait pour rire...

C'était juste le contenant du butin rapporté par ma mère d'Espagne...

Ohhh, à peine quelques babioles...

A peine de quoi conforter mon statut de fille à papa...

Commentaires

t'es phénoménale !!!! et moi supra curieuse... y a quoi dedans, hein ????

Écrit par : sarah babille | 12/11/2009

Répondre à ce commentaire

C'est kwâââ?

Écrit par : Marie | 12/11/2009

Répondre à ce commentaire

bon ca suffit mainteant, une maman comme ca, il FAUT la partager!
sinon, j'aime bien ton tag "opé pourrie"...

Écrit par : louisesoon | 12/11/2009

Répondre à ce commentaire

faut pas jouer avec mes coeuilles hein Claudie!! j'vais te car -jacker moi sinon

Écrit par : pip' | 12/11/2009

Répondre à ce commentaire

quelle chance d'avoir une telle maman!!hate de voir ce qui s'y cache!!

Écrit par : lucie | 12/11/2009

Répondre à ce commentaire

hé mais Dim c'est vraiment bien hein! :) haha

Écrit par : lau-ra | 12/11/2009

Répondre à ce commentaire

C'est quoi ? c'est quoi ? Du zara ?? Ben quoi quand on me dit Espagne je pense Zara, c'est grave ?? ;-)

Écrit par : Chafouine | 13/11/2009

Répondre à ce commentaire

Vachement joli le sac...

Écrit par : isabelle | 13/11/2009

Répondre à ce commentaire

J'adore. J'a-dore !
Reste fille à papa (et à maman)

Alors y'a quoi dedans le saaaaaac ?

Écrit par : | 13/11/2009

Répondre à ce commentaire

Trop forte Zab'

Écrit par : Abstand | 13/11/2009

Répondre à ce commentaire

Trop forte Zab'

Écrit par : Abstand | 13/11/2009

Répondre à ce commentaire

T'es trop forte!
et c'est quoi dedans?

Écrit par : laura | 13/11/2009

Répondre à ce commentaire

Et ce sens du détail qui tue jusque dans le tag...

Écrit par : Frieda-qui-pourtant-aime-pas-ce-vendredi-13 | 13/11/2009

Répondre à ce commentaire

Pétard ru as un sens de l'autodérision qui me fait kiffer...Bravo Zabou!!!

Écrit par : mamandine | 13/11/2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.