29
Mai

Inversion des pôles

026.JPG

Lorsque, comme à mon habitude, je suis entrée dans la salle de bains l'autre matin pour dire au revoir au mec, et très accessoirement, obtenir son avis sur ma tenue du jour, j'avais comme qui dirait l'impression, à cet égard, d'en avoir fait un peu too much.

« Alors ? » je lui demande. « C'est très cohérent, fashionistiquement parlant, t'es rock » me lâche-t-il sans ciller. Je suis restée scotchée.

Mais où est passé mon mec ? Qu'en avez-vous fait ? Où l'avez-vous ligoté, bâillonné ? Excusez moi, je cherche quelqu'un qui râle sec sur mon boyfriend jean, qui comprend pas comment on peut tenir sur 8cm de talons, vous l'avez vu ?

Oh Mon Dieu, c'est un imposteur dans ma baignoire, quelqu'un qui a lu tous mes ELLE à ma place, quelqu'un qui finira par me piquer mes jupes pour faire comme Marc Jacobs, quelqu'un qui se constituera un petit panier maquillage à ma prochaine virée chez MAC.

« Merci, tu me rassures, sur ce coup là », lui ai-je répondu.

Alors quoi, moi, jamais contente ? Peut être.

Bon je vous laisse, je dois demander conseil à mon mec pour savoir ce que je porterai demain au concert de Johnny... Yeah, I rock...

030.JPG
034.JPG
036.JPG
037.JPG
Veste à paillettes Zara collection Studio
Short et boots Zara
Tee shirt T Saloon
_____________________
PS: merci pour tous vos commentaies si chaleureux suite à mon dernier post: je vous réponds individuellement au cours de la journée...
PPS: voici les références de mes boots cloutées Zara que beaucoup m'avaient demandé suite à mon dernier post sur le sujet: 2114/201/040 009

07:04 Écrit par Smarty Zabou dans Délits shopping | Lien permanent | Commentaires (32) | Tags : blabla de fille, blog, mode, shopping, zara |  Facebook |

27
Mai

Déstock en stock, partie 3

There's something rotten in the blogosphere...

016.JPG

Comme un besoin de devoir se justifier en permanence: pourquoi on a mis plus de trois couleurs, pourquoi t'es bien en boyfriend jean mais si ça te fait un cul d'éléphant, pourquoi tu fais une taille 40, pourquoi t'as été la cinquantième à acheter le blouson liberty.

J'ai plus l'âge de jouer à ces conneries, j'ai plus la patience de me justifier, je n'ai plus le besoin de plaire, je n'ai pas envie de faire l'unanimité, je ne cherche plus à me rassurer.

Ces échanges sont extraodinaires tant qu'ils sont basés sur une notion de respect élémentaire. (Attention, mode vieille conne on): je n'aime pas voir comme les choses évoluent, je suis de plus en plus effarée par ce que je peux lire, et je cherche me place (mode vieille conne off).

La vérité, je me sens un peu paumée. J'ai commencé à bloguer par plaisir et j'ai envie que ça continue ainsi pendant longtemps. Même si je me demande, de manière chronique, pourquoi vous, vous êtes là (sinon que vous vous ennuyer au bureau, mentez pas), et pourquoi moi, je m'expose comme je le fais.

Pfffiou, je plombe pas mal l'ambiance hein là, de grand matin? Ca ira mieux, demain, et les autres jours. En attendant, je continue à sourire. Et j'ai du vent dans les cheveux. Et je porte toujours du Marant.

001.JPG
002.JPG
006.JPG
009.JPG
Veste et ceinture Isabel Marant
Débardeur Sfera
Badge Hema
Jean H&M
Chaussures Chie Mihara
Sac Anna Corinna

21
Mai

Déstock' en stock, partie 2

Où qu'j'irai pas boire le thé pour l'Ascension chez Tata Suzanne habillée comme ça...

071.JPG

« Oh mais ton jean est tout élimé, ma parole ! ». Ouep, même que c'est fait exprès, même que je l'ai acheté comme ça, même qu'il a trop de succès tellement qu'il est beau, mon jean slim élimé juste comme il faut là où il faut.

« Oh bah dis donc, t'as pas eu assez d'argent pour t'acheter les manches de ta veste en daim ? ». Nan, même que c'est fait exprès, même que c'est trop la mode des vestes sans manches en peau, même que la mienne c'est une Maje qui a coûté un bras d'où que je les ai pas eus tiens, justement, les bras.

« Oh et ce sweat, mais il vient de chez Decathlon ? ». Nan, même que mon sweat c'est plus qu'un sweat, même qu'il est en cachemire et en soie, même que c'est un Isabel Marant qui coûte hyper cher à la base, que j'ai eu à -70% à mon déstockage à un prix qui reste inavouable.

Je suis la clocharde de Beverly Hills. Qui a porté deux jours de suite cette tenue. La crise touche même les modeuses. Heureusement, j'ai déjà mon trouvé mon p'tit pont.

055.JPG
057.JPG
065.JPG
069.JPG
072.JPG
Sweat Isabel Marant
Jean H&M
Gilet en daim sans manches Maje
Collier Un Jour Mon Prince
Boots Isabel Marant

19
Mai

Déstock en stock, partie 1

020.JPG

« Putain, quel cul elle a, cette Fri, quand même », me suis-je dit lorsqu'elle m'a annoncé son passage à Liège. Non pas que je balance des détails anatomiques, que nenni, ce que je veux dire par là c'est qu'elle avait du bol.

Parce qu'après m'avoir annoncé sa date de venue, j'ai reçu le sympathique flyer vert pomme m'informant de ce que le déstockage (ah, ce fameux déstockage, celui à propos duquel je vous rabats les oreilles deux fois l'an) avait lieu aux mêmes dates.

SMS de Zabou à Fri : « Cherry on the cake, le déstockage Isabel Marant, Vanessa Bruno and co commence demain... »

SMS de Fri à Zabou : « Y'en aura encore tu crois ? Mode hystérique ».

Hystérique, nous ? JA-MAIS. Juste assez percutée du bulbe, en ce qui me concerne, pour faire une première incursion en territoire trèèèès amical en justifiant un rendez-vous hyyyyper important à l'extérieur.

Et une heure et demi plus tard (trèèèèès long, ce rendez-vous), j'en ressors avec deux vestes (on n'en a jamais assez), une paire d'escarpins (re- on n'en a jamais assez), que je vais, comme de juste, planquer dans le coffre de ma voiture.

Alors moi hystérique ? Nan. Un peu...impatiente, dira-t-on (doux euphémisme). Mais fallait surtout voir la Fri (et c'est là que je balance), lorsque, après avoir blablaté blogo and co, bu le minimum syndical en matière d'alcool la veille d'un congé sur une terrasse ensoleillée, elle a commencé à marqué des signes... d'impatience ( ?) pour se rendre au déstockage.

Et une heure et demi plus tard (hum), j'en ressors avec un sweat (et c'est là que vous dites en chœur : on n'a jamais trop de sweats), et ma Fri, bah ma Fri, quoi... c'est par ici que ça se passe.

De mon côté je vous laisse avec un petit hors d'œuvre issu du déstockage : cette magnifique veste en soir crème Isabel Marant, en espérant que vous ne serez pas trop... impatientes (je vais pas dire hystériques, je vous connais quand même...) de voir la suite...

Bises !

001.JPG
002.JPG
016.JPG
018.JPG
Veste Isabel Marant
Tee shirt et foulard Zara
Jean H&M
Collier et boots Isabel Marant
PS: réponse à vos comm's dès que j'ai le temps :-)

17
Mai

C'est une belle journée

Mariage civil MH - Julien 010.JPG

Je me suis réveillée tôt, tellement l'excitation était grande, avec la sensation de participer à une de ces belles journées dont on se souviendra toute sa vie. La tenue est prête, depuis quelques semaines déjà, dans son sachet, toujours immaculée, protégée dans son papier de soie.

Il est déjà l'heure d'aller faire les courses, de se mettre en chasse de ce qui constituera nos en-cas « friends-made » : mon panier pèse une tonne, mon bras s'allonge, mais je fais semblant que tout va bien, ma meilleure amie, enceinte jusqu'aux yeux, m'avait prévenue que je servirai de baudet.

Dans la cuisine, on s'agite, chacune cherchant mixeur, batteur, couteaux et planches. On imprime notre patte à cette journée, chacune à notre façon. Je me sens bien dans ces moments d'intimité, dans ce cocon absolu de bonheur et de douceur.

On ne s'aperçoit pas que l'heure tourne, on sonne à la porte, mince, on est en retard, on n'est pas encore habillées. Monter, vite, faire une retouche maquillage, s'apercevoir qu'il ne fait pas trop laid dehors, constater que ce gilet va à la perfection sur la robe, se demander quelles boucles d'oreille, quel sac.

La chance d'être témoin d'une union, de couver du regard ces amis de 10 ans. Merde, j'ai la larmichette à l'œil à la commune, je me concentre sur mon appareil photo pour me ressaisir, et immortaliser ces instants.

Six bouteilles de champagne qui ne suffiront pas à abreuver l'assistance, mes brochettes de fruits qui font un tabac, une terrasse dont on peut profiter, une journée qui s'étire, qui se termine en resto pour ne pas encore se dire au revoir, pas déjà.

Un mariage qui se poursuivra, dans trois semaines, avec la messe et la fête : la promesse d'une nouvelle tenue, et de son lot d'émotions.

Mariage civil MH - Julien 160.JPG
Mariage civil MH - Julien 164.JPG
Robe en soie Maje
Gilet H&M
Colliers Catherine Tisserant
Ceinture vintage
Sandales Marc by Marc Jacobs

09:14 Écrit par Smarty Zabou | Lien permanent | Commentaires (35) |  Facebook |

12
Mai

Variations sur le même thème

Je devrais arrêter d'acheter des sqins de chez H&M : j'en suis déjà à mon cinquième.

Je devrais arrêter d'acheter des tee shirts pour aller avec mes jeans : je les compte même plus, mais mes piles de hauts menacent de s'effondre comme les Twin Towers.

Je devrais arrêter d'acheter, tout court : j'ai tout ce qu'il me faut.

On parie ?

annif 32 ans a la cene 083.jpg
annif 32 ans a la cene 084.jpg
annif 32 ans a la cene 089.jpg
annif 32 ans a la cene 092.jpg
annif 32 ans a la cene 097.jpg
Tenue 1:
Jean sqin H&M
Tee shirt American Apparel
Gilet en daim Maje
Sandales Chie Mihara
Colliers Catherine Tisserant
Bracelets H&M
Bague Rue Belle
annif 32 ans a la cene 099.jpg
annif 32 ans a la cene 101.jpg
annif 32 ans a la cene 102.jpg
annif 32 ans a la cene 103.jpg
Tenue 2:
Jean sqin H&M
Débardeur American Apparel
Chemise en jean et chaussures Zara
Bijou de tête New Look
Colliers Catherine Tisserant
Sac Anna Corinna
annif 32 ans a la cene 120.jpg
annif 32 ans a la cene 123.jpg
annif 32 ans a la cene 118.jpg
annif 32 ans a la cene 115.jpg
Tenue 3:
Jean sqin H&M
Sweat American Apparel
Tee shirt H&M
Broche Marc by Marc Jacobs
Boots Isabel marant
Sac Anna Corinna

10
Mai

This is B-lette's night

And the feeling's right

Oh this is B-lette's night

Over over the night

008.JPG
009.JPG
014.JPG
052.JPG
053.JPG
054.JPG
055.JPG
056.JPG
061.JPG
063.JPG

18:29 Écrit par Smarty Zabou dans Le Belette's Gang | Lien permanent | Commentaires (24) |  Facebook |

08
Mai

Liberty compte triple

022.JPG

C'est d'abord Mimnor qui me l'a mis sous le nez, ce petit blouson, et qui a provoqué ce petit dialogue intérieur : « ooooooooh mais l'est trop beauuuuu ce blouson en libertyyyy » (en mode strident), « mais en as-tu réellement besoin ? » (en mode raisonnable). Bon, non, très bien j'en n'ai pas vraiment besoin.

Puis ça a été le tour de Punky, et, par conséquent le retour de la petite voix : « ooooooooooh mais l'est définitivement trop beauuuuuuu ce blouson en libertyyyyy » (toujours en mode strident), « peut être mais en as-tu vraiment envie ? » (en mode raisonnable). Bon, non, j'en ai juste envie parce que je le vois chez Punky.

Pour finir, c'est sur le dos de ma belette que je l'ai vu, et que ça a été le combat final entre la petite voix stridente et la petite voix raisonnable : « oooooooh mais l'est TROP MEGA SUPRA beau, encore plus beau en vrai ce blouson libertyyyyy » (en mode très strident), « oui mais... », OUI MAIS VA TE FAIRE FOUTRE LA PETITE VOIX RAISONNABLE A LA FIN OHHHH !

A croire que je n'étais pas toute seule dans la situation cornélienne du petit blouson en liberty, puisque quand ma Fri est venue à Liège, je voyais bien qu'elle louchait grave sur le blouson liberty de la belette, que même sa bière l'intéressait plus trop, rapport au blouson liberty.

« Y'en a encore plein chez H&M », qu'elle nous lâche la belette, l'air de rien. Et de nous guider, dans le tréfonds des rayons de chez H&M, jusqu'au blouson liberty, qui nous ordonnait, d'une voix pas raisonnable du tout, pour le coup, de l'acheter.

Pfff, on est peu de choses, quand même.

009.JPG
013.JPG
016.JPG
017.JPG
020.JPG
035.JPG
036.JPG
Je porte un blouson, un jean et un tee shirt, le tout de chez H&M, et des low boots Isabel Marant
Séverine porte un blouson et un jean H&M, une blouse Zara et des low boots New Look

(Suite à cette entrée composée du duo de belettes en liberty, je vous propose de passer au plat principal le liberty for Fri, ici-même)

07
Mai

La vérité sort toujours de la bouche des pré-ados

034.JPG

Ou comment j'ai traîné ma petite cousine chez Zara, avec son sac d'affaires qui pesait au moins 10 kilos. Mais c'était pour la bonne cause, je devais trouver un cadeau d'anniversaire pour ma sœur. Puis je lui ai proposé, à ma petite cousine, de porter son sac, mais elle a dit non. Puis de toute façon, y'en avait juste pour cinq minutes. PROMIS.

Sauf qu'on sait toutes comment ça termine : le cadeau (en l'occurrence une pochette en cuir imitation serpent dans tes tons ocre-marron) est trouvé en moins de deux secondes, mais on a dégotté six autres pièces top canonissimes dans les cinq minutes réglementaires.

Non parce que, quitte à devoir passer à la caisse pour le cadeau, autant pas devoir refaire la file pour ce splendide top blanc qu'en plus il est tellement beau que je risque de pas retrouver la semaine prochaine, tu comprends ? (Oui, toi lectrice, tu comprends, ma petite cousine un peu moins).

« Comment tu la trouves, toi, cette blouse ? ». (Juste histoire d'un peu l'impliquer, quoi.) « Elle est pas un peu transparente ? », qu'elle me demande. Meuh non, y'a justement un top intégré à la blouse pour pas qu'elle soit TROP transparente. Après, si elle est juste UN PEU transparente, ça, j'en fais mon affaire.

Hum.

Non en fait, ni moi, ni le top intégré ne font leur affaire. Je sors de chez moi avec cette blouse, et je me sens nue comme un ver. Même avec le blazer par au dessous. Au secours, suffit que je baisse les yeux pour voir jusqu'à mon nombril. Mais shit, quoi !

J'arrive au bureau et croise le vieux pervers dans l'ascenseur et là je me dis que je suis nue, qu'il faut que je trouve une parade à l'over-transparence de ce (malgré tout toujours sublime) top.

D'où l'intérêt de stocker ses achats dans le coffre de sa bagnole avant de les rentrer discrètement chez soi : mais c'est bien sûr, je viens d'acheter un (autre) body chez New Look qui attend sagement dans ma voiture que je lui réserve un sort...

Zabou : 1 / Vieux Pervers : 0 / Petite Cousine : 100.

Amen.

013.JPG
026.JPG
019.JPG
Blouse en soie Zara
Blazer Maje
Body New Look
Tregging Sylvie Schimmel
Collier GAS
Chaussures Chie Mihara

18:57 Écrit par Smarty Zabou dans Délits shopping | Lien permanent | Commentaires (21) | Tags : blabla de fille, blog, mode, shopping, zara |  Facebook |

05
Mai

Good to work in pyjama

029.JPG

Je me baladais en ville, l'autre jour, lorsque soudain (tadaaa), j'interromps la conversation ex abrupto, comme si une idée jaillissait de mon cerveau, pour dire à ma belette : « ooooooooh, faut ABSOLUMENT que je te montre ce qu'il faut que je m'achète ABSOLUMENT le mois prochain ! ».

Je l'emmène devant la vitrine de Princesse Tam Tam et attire son attention sur ce splendide haut de pyjama rayé, enfin, cette splendide blouse rayée, même qu'elle serait trop belle sur un jean, même que je l'ai vue sur Sofia Coppola dans le Jalouse et même qu'il me la faut, que c'est une question de vie ou de mort.

Là, elle me regarde et me lâche un regard assassin, doublé d'un «  t'es pas sérieuse, quand même ? ». « Bah si, pourquoi, tu trouves ça laid ? ». « Nan », qu'elle me dit, « c'est juste que quand je te l'ai montrée y'a deux mois, tu l'as trouvée super mammy, cette chemise ».

Aïe. Je crois avoir merdé, sur ce coup là. J'essaie de me rattraper comme je peux à une branche, genre « mais non, mais en pyjama, je maintiens que c'est bof, mais en chemise, c'est top », mais je vois bien que le mal est fait, que la déontologie du shopping m'interdit d'acheter une pièce que j'ai moi-même interdit à une amie d'acheter.

*Mmmmmmmmmmm (soupir !)*

Mais à quoi reconnaît-on une vraie amie ? A celle qui nous donne finalement sa bénédiction, en faisant semblant d'oublier notre mauvaise foi crasse ? Non. A celle qui nous offre ladite pièce pour notre anniversaire. Clairement, oui.

Merci ma belette...

039.JPG
018.JPG
027.JPG
Haut de pyjama Princesse Tam Tam
Jean, ceinture et bracelets H&M
Echarpe Etam
Collier Un Jour Mon Prince
Boots Isabel Marant