29
Oct

Le compte est bon

012.JPG

 

« Mais comment elle fait pour se payer tout ça ? ». Faites pas semblant, j’suis sûre que vous vous êtes déjà posé la question. Mais posez la moi, je vous en prie, nous sommes entre nous, ici, et vous le savez, je n’arrête pas de le marteler, chez Zabou, on vous cache rien, on vous dit tout.

 

La vérité : j’ai un travail qui paie plutôt bien, quoique je devrais plutôt m’atteler à payer mes impôts que mes fringues, on est bien d’accord. Mais surtout, surtout, je passe ma vie chez Zara et chez H&M.

 

Hormis cela, je vais deux fois par saison chez Maje où, ok, je fais une razzia. Faut dire que la boutique Maje la plus proche est à 100 km, et c’est bien connu, loin des yeux, loin du cœur. Le reste, ben le reste, c’est de l’occase, de la seconde main, ou du démarquage.

 

Des dizaines de pièces Isabel Marant que j’affiche au compteur, je ne mentirai pas en révélant que celles achetées plein pot peuvent se compter sur les doigts d’une main. Les soldes, les braderies, y’a que ça de vrai mes amies.

 

Et quand, dans ma petite ville de province, deux fois par an s’organise un déstockage de marques comme Isabel Marant, Vanessa Bruno et Marc Jacobs, je suis à chaque fois au rendez-vous. Souvenez-vous, c’était notamment ici et .

 

Cette saison, j’étais encore là, mais y’a pas de secret, faut y être à l’ouverture. Résultat des courses: une tenue à 200 €, soit le prix d’une tenue chez Zara, alors que… :

 

005.JPG
006.JPG
007.JPG
008.JPG
Jupe et pull Isabel Marant, 50 € pièce
Cuissardes Essentiel, 99 € en déstockage
Tunisien Etoile Isabel Marant
Broche à deux francs six sous
Collants Marks & Spencer

27
Oct

Avril en octobre

Petite, je suçais mon pouce, le soir en m’endormant. Vestige de cette époque, mon petit nounours, celui qui dort toujours à côté de moi, enfoui dans le dos du Teddy bouillotte. Bien sûr, vie maritale oblige, il ne voit que peu la lumière du jour, mais sa présence, savoir qu’il est là me rassure.

 

Comme lorsque je remonte ma couette en plumes d’oie jusqu’à mon nez, le plus haut possible, et que je m’endors au creux de son épaule, ma petite tête y a pris sa marque, ou son épaule a pris la marque de ma tête, je n’en sais rien.

 

Mon lit est l’endroit où je me sens le mieux, je me le dis chaque soir en allant me coucher. Surtout lorsqu’il pleut dehors, que les gouttes fouettent la porte fenêtre de ma chambre, que j’entends l’écoulement rassurant de l’eau dans la gouttière, que je vois les flaques se former sur les dalles de la terrasse et que moi, je suis tout simplement bien.

 

Protégée du monde extérieur, protégée des monstres qui hantent les armoires, protégée des serpents qui résident tout dans le fond du lit, raison pour laquelle je dois replier mes jambes, les genoux tout contre ma poitrine, tout contre.

 

Alors parfois, je sors en chemise de nuit en pilou, même en journée, pour me protéger du monde extérieur. Je me protège en ne me découvrant pas d’un fil, ne l’oubliez pas car je suis une fille d’avril. Je me cache, perdue dans cette robe trop grande, on ne me voit pas, et c’est tant mieux comme ça, je ne suis pas encore prête à me dévoiler.

 

003.JPG
005.JPG
006.JPG
012.JPG
011.JPG

Robe Maje

Tee shirt zara

Collier GAS

Echarpe H&M

Collants Marks&Spencer

Bottes Essentiel

19:18 Écrit par Smarty Zabou dans Délits shopping | Lien permanent | Commentaires (18) | Tags : blabla de fille, carreaux, maje, mode, robe, shopping |  Facebook |

21
Oct

La crise du crédit

011.JPG

Credere. Croire, en latin.

La crise du crédit en avant tout une crise de confiance. On n’investit plus, on ne prête plus parce qu’on a plus confiance en son débiteur.

Moi, j’ai pas de crédit. Entendons-nous : j’ai des crédits, crédit maison, crédit voiture, Visa, Master Card. Mais j’ai plus de crédibilité.

Lorsque ma carte ne passe pas le jour où je veux acheter mes low boots Isabel Marant, ma mère me propose de m’avancer l’argent. Quatre mois plus tard, elle n’a toujours pas vu la couleur du moindre euro en retour.

Lorsque ma carte ne passe pas le jour où je veux acheter des bottes Maje le mois passé, ma mère me propose de m’avancer l’argent. Un mois plus tard, elle n’a toujours pas vu la couleur du moindre euro en retour.

Mais voyez-vous, ma mère, lorsqu’elle propose de m’avancer de l’argent, elle fait semblant de croire que je vais la rembourser. Quand je l’appelle angoissée en lui disant que je me dégoûte d’acheter autant et que c’est promis, lundi j’arrête, elle fait semblant de me croire. Et elle m’encourage.

Si elle fait tellement bien semblant de croire, c’est au fond parce qu’elle croit en moi. Elle croit qu’un jour, je retrouverai le droit chemin. Qu’un jour, j’arriverai à être aussi raisonnable que mes frères et sœurs. Qu’un jour, je parviendrai à ne plus dépenser 11 quand je n’ai que 10.

Maman, je te promets qu’un jour, je te rembourserai. Au centuple. Et si ça peut te rassurer, sache quand même que j’ai payé mon assurance auto. J’ai peut être pas payé mes bottes, mais au moins je roule assurée.

013.JPG
014.JPG
015.JPG
Bottes Maje

 

20:24 Écrit par Smarty Zabou dans Délits shopping | Lien permanent | Commentaires (36) | Tags : blabla de fille, bottes, maje, mode, shopping |  Facebook |

18
Oct

Don't ask me how...

022.JPG

Bon alors comment vous dire sans être pendue haut et court? Bah ouais, je l'ai ma robe soleil... Ne me demandez ni comment ni combien, j'ai juste envie de dire que derrière mes bons plans, La Fameuse, oui toujours elle, n'est jamais bien loin...

Et comme pour en remettre une couche, je me sens tellement bien et sexy dans cette robe que j'ai envie de la mettre tous les jours, de l'assortir à l'envi de gilets d'homme, de blazers, de vestes oversize, de gilets en grosse maille, de bottes, et low boots, parce qu'en plus d'être belle, elle va avec tout.

009.JPG
010.JPG
023.JPG
011.JPG
012.JPG
Robe soleil H&M Trend, collection hiver 2007
Collants Zara
Sautoir GAS
Low boots H&M, pur plastoc à 34,90 € but sooo comfortable!!!
Nouvelles lunettes YSL, celles là mêmes, merci Emma, tu es adorable!

Tiens au fait, est ce que quelqu'un sait pourquoi on l'appelle soleil, cette robe? (Le premier qui me dit que c'est parce qu'elle tourne sort immédiatement...)

Bon week end!

11:03 Écrit par Smarty Zabou dans Délits shopping | Lien permanent | Commentaires (31) | Tags : blabla de fille, blog, h&m, mode, robe soleil, shopping |  Facebook |

16
Oct

For me

Vous allez me dire que j'ai plusieurs Thalys de retard... Mais que voulez-vous, les tendances mettent plus de temps à passer outre Quiévrain, et cela, on n'y peut rien.

L'autre jour donc, lorsqu'avec ma mère et ma soeur nous nous sommes rendues à Bruxelles, et que je me balladais sur l'avenue (Louise), le coeur ouvert à l'inconnu, je ne suis pas tombée sur n'importe qui, mais bien sur elle.

Elle? Son nom ne m'était pas inconnu, même si j'avoue que je n'avais aucune idée de ses créations. Coup de foudre lorsque mes yeux ont croisé les jolis bijoux de Julie Bernardin, superbement mis en valeur, faut-il le dire, sur le comptoir de chez Francis Ferent notre Colette à nous.

Alors bien qu'il soit un peu délicat de parler de ses coups de coeur sur ce blog, véritable mine d'information contrôlée par de gentils donateurs (non maman, je ne fais donc pas déjà ma wish list pour Noël...), je n'ai pas pu résister à l'envie de vous montrer mes nouvelles obsessions, si j'étais riche, ah, si j'étais riche. Inch Allah.

Le principe de la marque 4me by Julie Bernardin? Elle propose des pendentifs, à accrocher à des chaînes, sacs, portables, etc. For me, j'ai bien envie de dire, ce sera porté à la classique, c'est-à-dire en pendentifs, et comme la Miss a plus d'une corde à son arc, elle propose aussi différents modèles de chaîne pour accrocher son grigri.

Ma sélection:

page9-1007-thumb.jpg
page9-1002-thumb.jpg
Mes deux préféres de loin: la couronne et le casque de DJ...

page10-1005-thumb.jpg

page1-1005-thumb.jpg
Et pour les plus jouettes le Batman et le bouledogue (si je ne m'abuse)...
Alors on est sympas, on me dit qu'on connaissait pas non plus, comme ça je me sentirais moins seule, et on me dit "wouah, que c'est beau"... Même que je vous recommenderais alors d'aller faire un tour sur le site de la marque.
_____________________________
PS: Je réponds à tous vos commentairs demain, c'est promis.

14
Oct

By Zara

Quand on était petits avec mes frères et sœurs, et qu’on se disait combien ce serait cool de pouvoir tout se payer, ma mère nous répondait qu’au contraire, c’était bien triste de pouvoir tout s’acheter. L’attente crée le désir, et donc le plaisir.

 

C’est donc forte de cette éducation que j’ai économisé mes premiers sous pour m’offrir un livre sur les dinosaures. Le plus épais, le plus cher du rayon. Plus tard je devais acheter mes premiers 45 tours sur le même principe. Thierry Hazard et François Feldman, ça s’invente pas.

 

Sauf que je n’en avais rien à foutre des dinosaures. Et que j’avais pas de tourne-disques.  Si l’on avait pu déceler, à l’époque, mon caractère hautement compulsif, cqfd, on m’aurait soumis à quelques séances de pédo-psy, et je n’en serais pas là à l’heure actuelle.

 

Là, c’est-à-dire perdue dans l’océan de mes dépenses qui pendent dans ma garde-robe, s’entassent dans mon shoesing, se matérialisent en sacs, bijoux, maquillage et autres fanfreluches.

 

But I am what I am, I am my own special creation, et si je suis bien forcée d’attendre, 20 ans après les faits litigieux, un paiement quasi divin pour pouvoir acquérir des robes Marant et Maje, heureusement qu’il y a, entre chaque coup, Zara.

 

Inoffensif, non culpabilisant. Dans la lignée de l’excellent article de Géraldine, je pense que je ne pourrais pas me passer d’un magasin Zara à portée de bourse. Puisque, sans Zara, je ne pourrais sans doute pas autant apprécier mes achats Maje et Isabel Marant.

 

Irrécupérable, vous avez dit ?

 

010.JPG
013.JPG
Total look Zara...
007.JPG
024.JPG
Même pas peur du mélange d'imprimés...
Foulard Zara, what else?

 

20:09 Écrit par Smarty Zabou dans Délits shopping | Lien permanent | Commentaires (21) | Tags : blabla de fille, blog, léopard, mode, shopping, zara |  Facebook |

13
Oct

I'm bringing sexy back

J’ai l’impression de retrouver mes 13 ans. L’époque où ma chambre était placardée de posters de Take That, et où j’hésitais entre être amoureuse de Robbie Williams ou de Mark Owen. Quelques années plus tard, je redeviens fan, irrationnellement.

Autant je n’ai jamais vraiment été attirée par les blonds, autant je ferais bien une petite exception pour Thomas Dutronc. Comme on a l’habitude de dire, avec ma collègue, « on en ferait bien notre quatre heures, du p’tit Thomas ». Et sur ce, on glousse, on glousse…

Alors quand le p’tit Thomas vient faire un concert à 30 minutes de chez nous, on rafle les dernières places qu’il reste, on répète les paroles de son album, et on se dit qu’on va être top biches le jour J. Ou plutôt, qu’on va être bobo sexy.

Yep, même que c’est moi qui ai institué le dress code : je veux du bobo sexy. C’est-à-dire ? Je veux du style rive gauche qui dévoile, au choix, les gambettes ou la naissance (j’ai bien dit naissance) des seins.

Et lorsque la troisième larronne qui nous accompagne au concert me lâche l’autre jour que ses bottes motardes sont bobo, je réponds que c’est peut être bobo, mais que c’est assurément pas sexy, n’importe quel mec confirmera l’info.

Dans la série bobo sexy, je demande donc la marque ethno chic qui fait des robes à tomber, j’ai nommé –et là, oh surprise, je ne parlerai ni d’Isabel Marant, ni de Maje- Antik Batik. Marque dont j’aurais l’occasion de vous reparler prochainement à propos d’un achat hautement déraisonnable.

Mais soit, je divague. Au rapport donc pour du bobo sexy :

Première option: je veux qu'il me remarque, me fasse monter sur scène et me roule une pelle (cfr le fameux épisode du concert à Knewborth de Robbie Williams):

33322_in_l.jpg
Robe à sequins Antik Batik chez Net à Porter...
36423_in_l.jpg
... avec le gros gilet en maille toujours Antik Batik chez Net à Porter pour dédramatiser la paillette...
33426_in_l.jpg
... et des bottes simplissimes mais élégantes Chloé chez Net à Porter.
Deuxième option: je suis la fille de l'ombre, je me planque backstage pour mieux lui sauter dessus:
36421_in_l.jpg
Robe en coton gris délicatement décolettée Antik Batik chez Net à Porter...
35042_in_l.jpg
... avec un legging Splendid chez Net à Porter qui laisse découvrir...
Ash.jpg
...quelques centimètres carrés de mon pied dans ces magnifiques low boots Ash chez Asos.
Troisième option: je me la joue "je suis bien dans mes fringues" pour hurler comme une connasse "Thomas, je t'aiiiiime":
367-5000-Product_BigImage1.jpg
Robe en soie noire empiècement clouté Antik Batik sur l'e-shop de la marque...
Heaven and earth.jpg
... avec une jolie veste manches trois quarts coton et lurex Heaven and Earth chez Asos...
Carvela.jpg
... et une paire de low boots en cuir verni pas trop hautes Carvela chez Asos.

 

A toutes celles qui me diraient qu'il faudrait plutôt suivre l'exemple de la mère du petiot en optant pour une veste masculine et des zizi de Repetto, je répondrais qu'il est temps qu'il apprenne qu'un sein ne sert pas seulement à donner du lait.

A toutes celles qui me révèleraient son homsexualité, je répondrais qu'on m'a déjà fait le coup pour George Michael et qu'il suffit.

A toutes les autres fans comme moi, je vous laisse avec CECI, en veillant bien à préciser que tout cela relève du pur fantasme, on est bien d'accord.

Mais putain qu'est ce qu'il est beau. Enfin, je veux dire putain qu'est ce qu'elles sont belles, ces robes.

EDIT 14/10 à 8h: je viens de changer le lien qui devrait donc fonctionner: retrouvez l'interview de Thomas Dutronc dans Sacré Français ce dimanche 12/10 sur Pure FM.

08
Oct

LA solution à vos problèmes

La crise financière, bancaire et boursière ? Mais quelle crise, j’ai envie de dire ? Parce que bon, je n’ai ni actions, ni 50.000 € dormant sur un compte que je pourrais craindre de perdre. Ha ça, non, ce serait même plutôt l’inverse…

 

Fortis ? J’ai un compte bancaire que je n’utilise plus depuis au moins 4 ans, et sur lesquels on me compte malgré tout des frais annuels pharaoniques. Un compte qui n’est pas sensé pouvoir aller dans le rouge, mais quand il s’agit pour la banque de récupérer ses frais, on peut compter dessus pour qu’elle soit soudain plus tolérante…

 

Dexia ? J’y ai contracté mon prêt hypothécaire, donc si elle vole en faillite demain, et que mon crédit se perd en cours de route, et qu’on me réclame plus rien, ben je fermerais mon pot, et je ruerais pas dans les brancards.

 

Le pouvoir d'achat? C'est vrai qu'une robe Isabel Marant, ça devient pas piqué des hannetons, niveau prix... Ah bon? Ce n'est pas un produit représentatif du panier de la ménagère? Autant pour moi...

 

Bref, la crise, moi ? Je connais pas. Mais je m’y connais quand même assez bien en placements. Alors si, comme moi, vous voulez un placement sans risque à long terme, suivez mon exemple : investissez dans la fringue.

 

Et en plus, on fait une bonne action en soutenant comme on peut le secteur textile...

 

002.JPG
009.JPG
005.JPG
007.JPG
Robe Etoile isabel Marant
Col roulé New Look
Bottes Zara
Sac et collier Polder
Foulard H&M
Edit du 08/10 à 22h30: voici un plan des détails de la robe, comme demandé par Fri... Aussitôt dit, aussitôt fait, franchement, quelle institution financière vous rendrait un tel service?
011.JPG

07
Oct

People oh people

Chère Katiiie,

 

J’insiste sur le « iii » car je sais que ton mec trouve plus classe qu’on t’appelle Kate, donc uniquement pour l’énerver je vais continuer à t’appeler Katie.

 

Revoyant ton dossier, je me rends compte que je ne peux plus continuer plus avant à cautionner tes faits et gestes.

 

Si je dois bien admettre que la compagnie de Victoria Beckham t’a été un temps profitable, il me semble que tu te permets dorénavant quelques libertés de style que je ne peux tolérer.

 

Ainsi, et de manière non exhaustive :

 

katie_holmes300.jpg

 

Je te suggère de laisser tomber la jupe en jean droite longueur genoux. Plus personne ne porte ça depuis des années lumière, et surtout pas, avec un chemiser sage et un gilet de mamy.

 

katie_holmes2.jpg
katie_holmes1.jpg

 

Ensuite, si tu persistes et signes à vouloir adopter le jean dégoulinant, s’il te plait, veille au moins à ne pas sortir ton gilet informe, et préfère lui quelque chose de plus structuré comme un blazer. Et prends de la hauteur avec des talons, que diable !

 

katie_holmes.jpg

 

Quant à l’association legging mi-mollets – ballerines, aïe aïe aïe. Si les puristes ont laissé tomber le legging depuis bien longtemps, sache pour ma part que je n’y suis pas opposée, à la condition formelle qu’il soit extra long, façon tregging, pour recouvrir délicatement tes plus beaux plateaux.

 

Mais l’espoir n’est pas mort, puisque comme le dirait ma mère : « Point n’est besoin de croire pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer ». Je ne puis dès lors que te conseiller de poursuivre tes efforts sans désemparer ainsi que la lecture quotidienne de mon blog.

 

Je reste bien évidemment à ton entière disposition si tu souhaites revenir à de meilleures dispositions.

 

Ta bien dévouée,

 

Zabou

 

PS : tu serais gentille de poser ta fille par terre de temps en temps si tu veux éviter d’en faire une sale gosse gâtée, je crois qu’elle est plus qu’en âge de pouvoir marcher.

 

katie_holmes3.jpg

 

 

06
Oct

Sursis probatoire

Parce que ça prend du temps.

 

Parce qu’il m’arrive d’être démotivée.

 

Parce qu’en définitive, je vous connais fort peu, alors que vous me connaissez de mieux en mieux.

 

Parce que ce n’est pas mon milieu.

 

Parce que j’ai souvent l’impression que tout ça est vain.

 

*

 

Mais parce que j’ai encore de l’inspiration.

 

Parce que j’aime aller au fond des choses.

 

Parce que j’ai fait des rencontres inoubliables.

 

Parce que j’ai encore des choses à dire, et que je ne peux le faire qu’ici.

 

Parce que ceci est mon espace de liberté…

 

001.JPG
006.JPG
007.JPG
Sac Polder
(Porté avec une robe Massimo Dutti, des collants H&M et des bottes Essentiel)