17
Sep

Nada

Ce week end, je suis allée à Paris, en coup de vent, certes, mais avec toutefois un sacro-saint tour dans les boutiques prévu au programme. Vous me connaissez mieux que moi-même, et à ce moment, vous vous dites que j’ai dû massacrer mon compte bancaire.

Ce que j’ai ramené de mes pérégrinations ? Rien. R-I-E-N. Absolument rien. Pas même un petit produit de chez Sephora. Pas même un petit bijou sans conséquence. Pas de MAJE-rie, pas de MARANT-erie, rien.

Ce qui peut s’analyser autant comme un exploit que comme un échec cuisant. Alors analysons ensemble, si vous le voulez bien, les raisons de ce phénomène aussi inhabituel qu’interpellant.

Déjà, je pense être amplement satisfaite de tout ce que j’ai pu accumuler depuis le début de la saison automne-hiver. Les carreaux sont dans la place, j’accuse non pas un mais deux gilets de fourrure sans manches au compteur, j’ai investi dans ma paire de bottes de l’hiver, j’ai ma robe à fleurs et ma robe imprimé cachemire. Bref, J’AI. (Même si je ne vous ai encore rien montré, bouh).

Ensuite, il faut remettre dans son contexte mon bref séjour parisien : en amoureux. Ou plus exactement, avec ton mec qui colle à tes basques dans les magasins. Pas à un mètre, non, bien collé à 10 cm de toi, comme un chewing gum collé à ta semelle, dont tu as tout le mal du monde à te défaire.

Le mec, donc, qui n’a tout simplement pas les mêmes goûts que moi. Exemple : j’essaie deux manteaux chez H&M, un noir, légèrement oversize, un gris, forme boule. Moi, toute contente d’avoir trouvé dans le noir mon manteau d’hiver. Jusqu’à ce que je croise la moue dégoûtée de l’homme qui plébiscite le gris. Sauf que le gris, bof. Donc… donc, je repose les deux, sagement.

Exemple numéro deux : chez Maje, où j’ai repéré quelques trucs, des robes, principalement. « T’en as déjà plein des comme ça ». OK, reste calme, Zabou, reste calme. Du coup, je vais piocher un petit gilet tout rebrodé, ultra bien présenté sur cintre au dessus d’un tee shirt à manches légèrement ballonnées. Approbation de l’autre sexe. Approbation très enthousiaste, même. Sauf qu’à 190 € rien que le gilet, bof. Donc… donc… j’ai fait chou blanc.

Aujourd’hui, je me rattrape, et c’est bien légitime, me direz-vous. Journée à Bruxelles, entre nanas.

08:40 Écrit par Smarty Zabou dans Tracasseries quotidiennes | Lien permanent | Commentaires (12) |  Facebook |

Commentaires

Rien ne vaut un shopping entre filles !

Écrit par : isabelle | 17/09/2008

Répondre à ce commentaire

Les magasins en amoureux, rien de plus efficace pour garder ses ous !! ;) Heureusement que tu vas te rattraper aujourd'hui ! ;)

Bisous miss

Écrit par : Emeline | 17/09/2008

Répondre à ce commentaire

Je me disais aussi... Avec le titre, j'avais compris pour Paris. Mais j'attendais l'astuce. Bruxelles : je suis sûre, tu vas te rattraper en beauté.

Écrit par : frieda l'écuyère | 17/09/2008

Répondre à ce commentaire

T'inquiete pas. La prochaine fois a Paris, y'aura pas de souci de ce genre, hein!

Écrit par : Camille | 17/09/2008

Répondre à ce commentaire

190€ un gilet ????! Non mais Maje déconne à fond en ce moment.
Bon tu as intérêt à te rattraper à Bruxelles, il y a de fortes attentes sur tes épaules ;)

Écrit par : toupie | 17/09/2008

Répondre à ce commentaire

ahaha... moi aussi, si je prends l'homme et mini-blonde avec moi, suis sûre de faire chou blanc !! Vive la virée entre filles.... bon, on attend que tu vide tes sacs shopping ;))

Écrit par : mariga(z) | 17/09/2008

Répondre à ce commentaire

Ah, toujours un petit peu délicat les shoppings avec l'homme. Je préfères aller shopper seule ou avec les copines, et je fais l'essayage devant l'homme une fois mes forfaits accomplis. Avec l'éventuelle possibilité de ramener mes achats si je vois sa moue très peu convaincue. ou pas ;)

Écrit par : may | 17/09/2008

Répondre à ce commentaire

Moi c'est bien simple, je fais TOUJOURS du shopping toute seule. Sans mec et sans copines. Je suis une lonesome shoppeuse, ca evite les enervements divers ;-)

Écrit par : Athi | 17/09/2008

Répondre à ce commentaire

Ne JAMAIS prendre son amoureux pour faire son shopping, sauf si on a une idée derrière la tête (notre prochain cadeau de Noël, par exemple). Sinon, c'est tuer l'achat dans l'oeuf; rester chez soi est alors moins frutrant. La dernière fois que je suis allée à Maastricht avec mon mari, il m'a dit à 19h15 "bon, on se retrouve à 20h à telle terrasse". Euuuhhh, 45 min de shopping, autant dire que ça ou autre chose. Moralité, notre portefeuille est notre meilleur allié dans ces circonstances et l'homme notre pire boulet.

Écrit par : Marie | 17/09/2008

Répondre à ce commentaire

Maintenant, tu peux dire que tu t'es bien rattrapée hier..... hein m'tchou!

Écrit par : didichou | 18/09/2008

Répondre à ce commentaire

C'est même la raison pour laquelle je me tâte à l'idée d'un week-end à Londres avec l'Homme, parce qu'il faudrait que je le congédie minimum une demi-journée rien que pour Topshop. Aïe aïe aïe. Le shopping avec chéri intrigué, no way, on ne peut qu'être toutes d'accord. Ou alors c'est que le chéri concerné est gay. Et la Ziggy attitude, hem...
Quant aux copines, je ne suis pas loin de rejoindre Athi, rien ne vaut la lonesome attitude parfois. On n'est jamais plus intraitable que seule devant le miroir, et en matière de shopping, l'intraitabilité fait loi, non ?
PS : je poste ici plutôt que sur real life, on est trop en phase pour la robe Zara, moi c'est carrément, finalement, la robe de mon été, je ne la quitte plus. Avec gilet long et camarguaises taupe, c'est bath et complètement décérémonialisé !

Écrit par : Balibulle | 18/09/2008

Répondre à ce commentaire

Isabelle: ca a l'air d'être une spécialiste qui parle en plus!

Emeline: c'est vrai, finalement, on peut le voir de manière positive: une économie forcée!

Frifri: et comment que je me suis rattrapée!!! Tu me connais...

Camille: serait-ce une invitation? Tu me fais le coup du canap', c'est ça??? :-)))

Toupie: et ouais comme je te le dis, 190 € le gilet! Ceci dit, ce qui m'a fait le reposer, c'est que j'en ai vu un autre qui me fait de l'oeil chez Zara à seulement 39.90 €!!!

Mariga(z): oh oui dis, j'imagine même pas avec des enfants en plus! Carrément galère! :-)

May: moi il a intérêt à aimer, parce que je ramène pas :-))

Athi: excellent la lonesome shoppeuse, suis ultra d'accord, ça évite les moues désagréables de tes copines quand tu leur sors le sarouel que tu veux absolument essayer (exemple vécu)!!!

Marie: héhé, c'est bien vrai ça, uniquement pour le repérage cadeaux, on est trop machiavéliques!!!

Didichou: yeah m'tchouzzz

Balibulle: ouais en fait, faudrait que tu fasses une croix sur le shopping pour ton voyage, te dire préalablement que tu n'en feras pas, mais bon, alors bonjour la frustration!!! Et c'est vrai que mes meilleurs shopping, c'est aussi alone que je les faits, finalement, on sait ce qui nous va et ce qui ne nous va pas, pas besoin d'en faire profiter les autres non plus...
PS: je t'imagine trop bien avec les camargaises, ça doit être carrément canon!

Écrit par : zabou | 18/09/2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.