28
FéV

Quand les petits prix ont raison de mon esprit

1795049767.jpg

Il me semblait bien que, cette robe, repérée à la dérobée sur un portant de chez Zara, me disait quelque chose: ses deux poches loose, cette taille basse inexistante, ses manches naissantes. Le temps d'un week end, pour y réfléchir, et pour, inlassablement, y repenser, et finalement succomber.

Malgré des teintes plutôt sombres, mais qui s'accomodent résolument plus à la météo actuelle, n'en déplaisent aux imprimés liberty ou aux tops folk qui m'attendent aussi, l'essayage me convainct, et finit par me rappeller une certaine robe Vanessa Bruno Athe de la saison hiver que j'avais nié, vu le prix, vu le manque de tenue, vu la transparence. Une bonne blague à pas loin de 300 € prix plein.

Mais à 39,90 €, mes bonnes intentions disparaissent, je me dis que l'imprimé façon nappe fera bien mon affaire, que la taille L conviendra à défaut de taille M (et me sera bien utile lorsque mon régime jupe taille haute s'achèvera), et que la transparence se soignera à coup de fond de robe.

Et comme en plus, au moment de payer, je me souviens d'un bon de 40 € reçu pour Noël, l'affaire est décidément dans le sac (Zara), et la robe Vanessa Bruno n'est plus qu'un lointain souvenir, et plus un regret.

1469997207.jpg
761148407.jpg
Robe Zara, sur un sous pull Mango, perfecto Morgan
collabts Marks&Spencer, bottes Zara

27
FéV

La jupe en jean: mythe ou réalité?

On ne m'enlèvera pas de l'idée que, parfois, Face Hunter, c'est la foire au grand n'importe quoi:

1652772616.jpg

De quoi j'ai l'air moi, après, à essayer de convaincre ma meilleure amie qu'elle ne doit pas s'acheter des petites pantoufles de gym pour cet été???

Mais bref. Tout ça, finalement, pour vous parler d'un sujet qui me tient particulièrement à coeur, à défaut de me tenir chaud aux fesses: la jupe en jean. Ou plutôt, la jupe en jean que je n'ai pas, mais que je cherche, activement, en vain. Chacun sa croix me direz-vous, et moi, ma croix, c'est la jupette en jean introuvable. Trop dure, la vie. Mais un peu de compassion quoi à la fin, merde! Raison pour laquelle je vous mets à contribution (encore!) en vue d'alimenter ma garde-robe, et tout aussi corrélativement, de sous-alimenter mon compte en banque.

Alors, la jupette en jean, mythe ou réalité, sachant que, pour être parfaite, elle ne doit pas:

¨
1623540580.jpg
...être trop courte, je n'ai plus le cuissot vaillant de mes 20 ans...
(Asos)
 704475165.jpg
...être trop mammy, je n'en ai pas non plus tellement au compteur
(Asos)
137058274.jpg
...être trop chère, je suis pas mariée à un certain Jérôme K...
(See by Chloé chez Net-à-porter)
1729495069.jpg
...être trop bitchy, GLEM a refusé ma candidature pour l'Ile de La Tentation (en tant que tentatrice, je précise)
(Shopbop)
1741929541.jpg

...être trop bleach ou destroy, j'ai un travail à côté de ce blog (et oui ça vous en bouche un coin), un ménage à faire tourner, et un chat à nourrir

(Topshop)

 

2088822950.jpg.2.jpg
...être trop droite, j'ai pas le booty shake qu'il faut pour
(Asos)

Bon, vous comptez rester là à rien faire ou vous décidez de me donner quelques conseils pour trouver la perle rare?

20:12 Écrit par Smarty Zabou dans Envie de mode | Lien permanent | Commentaires (27) | Tags : blabla de fille, jupe en jean, shopping |  Facebook |

26
FéV

Mimi cracra, l'eau elle aime ça...

1604865594.jpg

J'ai beau me dire que la parka, c'est pas pour moi, qu'il faudra me passer sur le corps pour que j'adopte le jodhpur, je n'en demeure pas moins faible face à l'appel de toute tendance, aussi crétine soit-elle, la preuve tout récemment avec mon vernis marine, que j'en mène pas bien large, mais bon, soit.

Lorsque l'une de mes amies, revenant de New York, m'a dit "tu sais, toutes les new yorkaises, dès qu'il pleut, dégainent leur rain boots", cette phrase n'est pas tombée dans l'oreille d'une sourde, et je me suis soudainement surprise à en vouloir, des rain boots.

Notons tout d'abord que, pour avoir le staïle, on oublie les mots "bottes en caoutchouc" ou "bottes de pluie". "Get rain boots or die trying", telle est ma nouvelle devise.

888982843.JPG1949535396.JPG

Les trouver, d'accord, mais on oublie le faux burberry ou l'imprimé léopard, on est gentilles, on opte pour un noir, voire un gris plus ou moins passe-partout, il en s'agit pas non plus de partir en vrille et de se la jouer Bois de Boulogne sous prétexte que.

Ensuite, on saute l'aspect psychologique du bazar, en se persuadant que non, les bottes en caoutchouc, euh, merde, les rain boots, c'est pas fait que pour les promenades en forêt. Les arborer en ville, les urbaniser, s'imaginer remontant la 5ème, c'est plus l'esprit. Etre aware de ses boots, en jupette Comptoir et collants opaques, comme pour faire celle qui a tout pigé.

1206393173.JPG

Enfin, on prie. Pour qu'il pleuve. Mais à gros sceaux, alors. Genre comme on dit par chez moi, une bonne drache nationale. Avec de la gadoue, pourquoi pas, moi j'ai même pas peur, je ne crains plus personne. Je veux de la flaque, pour pouvoir sauter dedans. Parce que j'ai même pas de jardin à entretenir pour pouvoir les recycler, ces p*** de rain boots...

1800478835.jpg.2.jpg

En voyant la carte du temps de chez moi aujourd'hui, je me suis dit que le jour était venu. Sauf quà peine deux trois goutellettes, même pas de quoi faire sortir un parapluie de sa tannière. Hum. La Belgique, c'est plus ce que c'était, Madame, c'est moi qui vous l'dis. Pas grave. Ca viendra. Et ce jour là, p'têt même que je m'achèterai une parka.

13:17 Écrit par Smarty Zabou dans Délits shopping | Lien permanent | Commentaires (28) | Tags : blabla de fille, rain boots, shopping |  Facebook |

26
FéV

La loose!!!

J'avais mis mon réveil plus tôt pour poster. Restait plus qu'à insérer mes photos. Le jour où Hautetfort a décidé de changer sa configuration. J'arrive plus à insérer les photos au bon endroit dans mes posts. Apparemment, Frifri a le même problème. Alors de deux choses l'une: soit on est quiches toutes les deux, soit c'est le serveur qui merde...

A litlle help???

09:05 Écrit par Smarty Zabou dans Tracasseries quotidiennes | Lien permanent | Commentaires (13) |  Facebook |

23
FéV

LA jupe taille haute

Précautions d'usage:

Désonseillé aux femmes enceintes.

Déconseillé en cas de constipation même passagère.

Déconseillé en cas de dérangement menstruel.

Ne pas consommer de chou, de crudité, ou tout autre aliment sujet à fermentation.

Si possible, ne plus manger.

Ne pas consommer de boisson gazéifiées.

Si possible, ne plus boire.

Ne plus respirer.

Rentrer le ventre, serrer les fesses.

98ecba863654d6c3f508e49c28aee0ae.jpg
4aca73aa3941a37bf6ea283caad3b13d.jpg
4e68bece85bcc8a617f0170152aea4ca.jpg
197909227f0e93abd9a30077a76b9c6c.jpg
a005c0fca97d058d21ab001143806729.jpg
Jupe et top American Apparel
Ceinture vintage
Chaussures Chie Mihara
Blouson en cuir Zara, ceinture bicolore
Foulard H&M

 

22
FéV

La famille s'agrandit, bis

"Allez, Madame, un grand souffle, et on pousse!

Monsieur, tenez-lui la main, vous voyez bien qu'elle souffre.

On inspire... et on pousse!!

Ca va, la péridurale fait toujours effet?

Allez, on pousse, je commence à voir les pieds!!!

Oui, des petits pieds parfaits, tout beaux!

Et voici le coup de pied!

Ca y est!!! Les voilà!!!

Elles sont ravissantes, le portrait craché de leur maman":

7655b9eadf83b62477ff30e1f52a691a.jpg

La Famille Bottes est très heureuse d'accueillir en son sein: 

Bottes hautes, coloris Gold, Isabel Marant (THE REAL ONE, vous ne rêvez pas...)

Mini boots camel, Zara, les Lilie

(Et mon plancher, bien assorti...)

La maman et les petites se portent bien. Merci.

20
FéV

24 heures dans la vie d'une pochette

Dans la blogo, le leitmotiv, c’est que c’est jamais sa faute. Je craque pour une pochette Comptoir des Cotonniers, c’est la faute de Bénétie, avec qui, nous nous promettons que jamais, grand Dieu jamais, nous ne coincerons la pochette sous l’aisselle. Puis il y a eu Lilie, dont le butin soldesque m’a rappelé une jupette Comptoir des Cotonniers, jamais portée, et la pochette, qui ne m’a accompagné qu’une fois, dépliée, genre j’assume pas.

Alors, il y a quelques jours, j’ai décidé de faire ma Lilie, jupette dévoilant gambettes et pochette au poing, le tout avec petit blouson et bottes plates Zara.

211a76ba31a3628fc06a25a576ee7825.jpg

Une journée dans la vie d’une pochette, c’était au départ, une sorte de jeu, de défi, qui nécessite une certaine organisation.

J-1 : je trie le contenu de mon sac. Mon portefeuille est au moins aussi grand que la pochette, j’en extrait ma carte bancaire, mon permis de conduire, ma carte d’identité et ma mitraille. Mon portable, un paquet de mouchoirs me suivent. Je fourre mes clés de voiture dans la poche de ma veste, les clés du bureau vont dans la pochette et celles de chez moi restent dans ma voiture, faute de place. Je sais pas si vous suivez, car moi-même j'ai du mal. Ma trousse de beauté et mon parapluie font la gueule, mais bon, il faut choisir entre être fashion et être belle et au sec, et c’est tout décidé, demain, c'est la polly pokcet day...

91ac53f4bebe936714aa50a22fa2d641.jpg

Jour J : je me convaincs que la bandouillère du sac ne passera pas par moi. Je résiste, j’écris 30 fois pour me persuader que non, je ne bandouillerai pas aujourd’hui.

8h50 : je pars la fleur au fusil pour un rendez-vous à l’extérieur, et la pochette trouve naturellement sa place coincée sur la poitrine, le bras replié. Il parait que c’est la Kate Moss way, d’après ce que j’ai lu dans les comm’s chez Galliane récemment. Je suis Kate.

6fc17503a5c41fcc0b606d733f3817c1.jpg

9h00 : moi qui craignais le regard des gens, personne ne semble remarquer que j’ai sorti THE pochette, et que je suis Kate, damned, ça y est, je dois vraiment trop faire la fille nature qui a toujours vécu avec sa pochette greffée à sa main.

12h30 : rendez-vous au troquet du coin, où mon crochet de sac ne m’est d’aucune utilité, ma pochette trône, prend la moitié de la table bistrot sur laquelle nous sommes sensés manger, le serveur est dubitatif, la nouvelle ne s’est pas encore répandue que Kate est en ville…

e98ad291693573effbd50345949430e1.jpg

13h30 : good shit, il pleut… et j’imagine mon parapluie qui se gondole à la seule évocation de me voir courir entre les gouttes d’eau pour éviter de friser. Devant moi, une grande fille aux cheveux tout lisses sort de son 24heures Darel un parapluie. Je râle, jusqu’à la veille, j’avais mon 24heures au bras, et un parapluie dedans. Je hais ma pochette, je hais être Kate, je veux redevenir Zabou.

18h00 : je vais faire mes courses à l’hyper, je flanque la pochette dans mon caddie, personne penserait à me la piquer, normal, personne pourrait penser que c’est un sac. On n’a jamais vu Kate faire ses courses. Passage à la caisse, addition salée, aïe, j’ai oublié la bonne carte bancaire, me voilà donc plus légère d’une bonne centaine d’euros.

19h30 : tennis : en survêt’ et pochette, je me rends compte que c’est nettement plus pratique qu’avec un maxi bag. Mon prof s’en tape, kate or not Kate, pochette or not pochette, that’s not the question pour lui.

21h00: friterie et poulycroque, pour bien foutre en l’air le bénéfice éventuel de mon heure hebdomadaire de sport, là aussi, la pochette est tellement must have qu’elle passe inaperçue. A croire que Kate, contrairement à ce que l’on pourrait penser, s'enfile des frites tous les soirs.

Bilan : pas si ardu que ça, au final, même que j'en reveux, même que j'en redemande, même que j'en rachète une:

12272a76132ec0f771a4ae0a502eee9a.jpg

Pochette en cuir marron, Massimo Dutti, 50 € en soldes

19
FéV

Des nouvelles sur le front du cheveu gras...

... qui se porte à merveille, merci de vous en soucier.

La bataille était pourtant loin d'être gagnée, souvenez-vous en, de mon aveu, de l'anti-glam' dévoilé au grand jour sur la blogo, parce que non, tout n'est pas que robe Isabel Marant et maquillage Benefit dans la vie d'une Zabou, qui a aussi ses malheurs, ses doutes et ses crises capillaires... Mais qui peut raisonnablement se vanter d'être glam' au quotidien, et de toujours assortir son soutif à sa culotte? Pas moi, je vous rassure...

La première étape dans cette galère du poil gras, c'est trouver son shampooing, et là, c'est pas une partie de plaisir. Car il faudrait déjà faire comprendre aux fabricants de shampooings, que NON, ce n'est pas automatique d'avoir des péliculles ET des cheveux gras à la fois. Thanks God, les péliculles, je n'en vois que sur les épaules de mon patron (oups, la balance!). Et bien, figurez-vous que la plupart des shampooings pour cheveux gras sont également des anti-pelliculaires... Ca vous en bouche un coin, je parie...

Premier au banc d'essai: le bain divalent de Kerastase. J'avoue mon inquiétude: divalent, je sais même pas ce que çe veut dire. Merde.

173e070c5534b68ff15770f7b60c595b.jpg

Si ce n'était que ça. Mais non. Malgré le divalent, mes cheveux regraissent toujours aussi vite, au point que je me demande si, finalement, je ne serais pas tout simplement une fille dégueu, qui ne se lave pas les cheveux assez souvent. Z'imaginez pas la claque, déjà que mon surnom, dans les Crados (vous vous souvenez les stickers Panini des Crados), c'était Isabelle la poubelle, j'en ai bavé à l'âge de 7-8 ans, et là, tout mon passé m'était renvoyé en pleine figure...

Allait-ce être la fin de l'amour, de la gloire et de la beauté, Zabou, la puante, le déchet, le rebut de la blogo, terminant sa vie virtuelle entre une peau de banane et un reste de jambon purée?

Non, assurément non, il en faut plus pour abattre une Zabou.

Second au banc d'essai: le shampooing aux orties de Klorane. Une véritable découverte, une renaissance; tel le phoenix qui renaît de ses cendres, Zabou renaît de sa crise de lipidite aigue.

2d2441e84531dd4c4102b256fcc461f3.jpg

Tellement efficace qu'un seul shampooing sufft, qu'ils disent. Ce qui m'a valu un long et houleux débat avec ma soeur sur le thème "un shampooing peut-il être efficace s'il ne mousse pas, ou faut-il alors faire un second shampooing?". Moi je soutiens que c'est efficace même si ça ne mousse pas. Mais bon, dans le doute, j'en fais quand même deux.

Un jour plus tard...

Deux jours plus tard...

Trois jours plus tard...

Le résultat est toujours impecc', désormais on dit que je brille de mille feux, non plus parce que je luis, mais parce que je brille.

Et just in case, histoire de l'avoir sous la main et de ne pas être dépourvue si le gras revenait, le shampooing sec de Klorane, à n'utiliser qu'en retouches, et selon un mode d'emploi darconien: pose, temps de pose (2 minutes), essuyage, brossage.

53de1f68ddaf6dd6ceaba0f859a177c8.jpg

Parce que je le valais bien.

18
FéV

Ce que je n'aime pas chez ELLE...

Comme le disait un de mes profs de fac', critiquer, c'est aussi dire ce que l'on trouve de positif. J'aimerais bien faire ressorir de mes critiques du ELLE BELGIQUE quelques remarques positives, mais je ne trouve rien.

Et si je devais résumer en une photo, en un article pourquoi je n'aime pas le ELLE BELGIQUE, ce serait cette photo du porte-monnaie to have, même pas cher, 5 €, oui mais... à se faire ramener de Tokyo!!! Et là, je reste pantoise, je m'interroge sur le sens de créer un ELLE BELGIQUE, sensé être plus proche de nous, si c'est pour nous pousser à aller faire du shopping au Japon...

6c8416ae6fa6732a77de3726f5dcf4ef.jpg

Mais l'absurdité ne s'arrête pas là, puisque c'est apparemment sans plaisanter que le ELLE nous apprend qu'il est extrêmement tendance de mixer le doré bling et l'imprimé léopard, sport auquel la Miss Hilton s'adonne à merveille... Hum hum...

5bcb47c0894c68b3705b3bcc8003c5c7.jpg

D'un extrême à l'autre, les conseils du personal shopper, autour de la pochette noire (je précise parce que ce n'est pas flagrant) sont d'un ennui total, en tailleur blanc, jupe à pois et trench vynile ou robe graphique, j'accrocherai peut être à mes 60 ans.

05da10ddee4c0f0953691ec658722d0f.jpg

T'as le look... Kate Moss??? ELLE a surtout 3 mois de retard, une Kate toujours non frangée, mais surtout avec un foin pas possible autour des cuissardes molles de la miss, qu'elle nous dégaine inlassablement depuis le début de l'automne... Dommage, j'aurais peut être apprécié,... en octobre...

50140a9d887cef9f2441fc7c3ce697bb.jpg
245887acdf13f940dbd69f4b88498439.jpg

Dans la série une guerre de retard, le mode d'emploi jeans n'est pas en reste...

e6f7b3b6e3c52382cdae224fb8b1a840.jpg

Sur le mode "une silhouette, un jean", le ELLE BELGIQUE nous fait sa sélection de jeans droits, tailles hautes, slims tailles basses et pattes d'eph... Ca me rappelle quelque chose... Une sorte de déjà vu... Peut être un article du ELLE FRANCE du début de l'automne???

ce27d31c4ec2339507217c6ec24b4b9e.jpg
a94446632af38ed78cacb4aa9b979662.jpg

Quelle peut être la plus value du ELLE BELGIQUE par rapport au ELLE FRANCE si ce n'est pour nous apporter quelque chose de neuf ou de plus accessible? (Car pour la petite histoire, figure dans la sélection du ELLE le fameux flare GAP... marque qui n'est pas distribuée en Belgique!)

Quant au régime détox, vu et revu après les fêtes, cela m'inspire autant d'engouement que pour les recettes elles-mêmes, c'est-à-dire pas grand chose...

581bf3ea9e1bb78843bbb3b3a8df8b0f.jpg

Rendons à César ce qui appartient à César, le ELLE BELGIQUE a créé une rubrique intitulée "connexion" où l'on apprend tout du réseau d'amis de telle ou telle star. Sauf que savoir que Virgine EFIRA est contente qu'André MANOUKIAN fasse à nouveau partie du jury de La Nouvelle Star, je m'en bats le flan...

a523f212081aff4223625b604ec52681.jpg

Passons aux "articles de fond", si je puis dire, et plus spécialement au carnet "tendances 2008", où l'on y apprend que le bebop est la nouvelle tektonik...

fae4a2b69ed45382549c975c28720570.jpg

... que le nouvel homme est le fauxmo (faux-homo), celui qui connaît aussi bien que nous Grey's Anatomy ou les bons plans shopping, dans le but de nous séduire. Pas franchement convaincant.

eea504d5ac2ed6ee6d4e2572fb2fa85d.jpg

Mais là où le ELLE a manqué de virer illico à la poubelle, c'est quand je lis que "le nouveau luxe est la liberté", tout cela accompagné d'une photo de très mauvais goût avec des menottes estampillées Gucci. J'avoue ne pas comprendre comment la liberté peut être une tendance 2008, ou, a contrario, comment elle pourrait ne plus l'être...

73ac11ec0b5306c91c9a41cc07fc520b.jpg

Je poursuis laborieusement pour tomber sur l'article qui m'achève, "A vos marques", le printemps des boutiques, ou comment faire dix pages de quasi publi-reportage pour les boutiques hors de prix de notre royaume, avec leur sélection inabordable. Ca m'énerve, je passe.

75477e767f568e29325e660df404b3ba.jpg

Ouf, enfin la série mode qui relèvera peut être un peu le niveau, mais j'en doute à la simple lecture du titre de l'article qui la précède sur la top Elise Crombez... "Une top vraiment modèle", c'est le genre de jeux de mots hyper rabattu, quasiment rhédibitoire en ce qui me concerne. J'ai rien contre elle, cette Elise, je la trouve même ultra fraîche, mais bon de là à lire qu'elle aime vraiment revenir en Belgique et qu'elle mène une vie saine, il y a un pas que je ne franchirai sans doute jamais...

cf7c630f7f42e6f725806add4e44dceb.jpg

Pour le troisième mois d'affilée (je ne me souviens plus au-delà), c'est encore une sélection de robes de soirées... Un rapport avec le printemps des boutiques évoqué ci-dessus??? Je laisserai la question en suspens...

d0843ca0318c2c071eb5926239a503bc.jpg
Robe Christian Dior

Encore, si ça me faisait rêver, mais je ne vois rien sur preque toutes les photos, à l'exemple de celles-ci, où l'on ne peut pas franchement dire que le vêtement soit mis en valeur. C'est dommage, il est hors de prix, et sans doute très beau...

ef9fd1f7069bad73a2f8c49717c74bc0.jpg
Robe D&G, prix sur demande
23165bc44729eb122417082956e56009.jpg
Robe Ralph Lauren, 2195 €

Au fond ce que je retiendrai de ce numéro, c'est que la culotte taille haute de mammy, c'est aussi laid sur Elise que ce que j'imagine que ça donnerait sur moi:

97e52196fe7cc50f4dd7a317348e88a5.jpg
Culotte Wolford, 269 €

Le mois prochain: un spécial mode (avec encore une robe de soirée en couv') et le régime testé et approuvé...

23c359f4c599132d7cce22a03d248ce0.jpg

Doit-on s'en réjouir???

17
FéV

Zabou et ses petites contrariétés

Taguée par Toupie et LadyD., à propos de 6 choses-habitudes-tics importants à mon propos, je m'exécute d'autant plus volontiers que vous n'en avez rien à faire, mais qu'on est dimanche, et que vous n'avez rien d'autre à vous mettre sous la dent. Too bad!

825b4d693df1ce26da8765279249a4ab.jpg

1. Je suis maladroite, ultra pas douée, version Pierre Richard, tout objet que je prends entre les mains ayant une durée de vie fort limitée. Plus fort, je me cogne partout, je crois que j'ai une très mauvaise orientation spatio-temporelle, et pas plus tard qu'hier, je me suis peté le genou sur le coin de la table basse du salon, et ça me fait à chier de mal...

2. Découlant du premier, j'ai toujours mal quelque part. Sérieux, tous les jours, je me plains de quelque chose: mal au dos, à la tête, au pied, au ventre,...

3. Découlant du deuxième, je déteste le sport, et mes petits maux sont autant de prétextes pour ne pas lever le petit doigt...

4. Découlant du troisième, j'aime ne rien foutre, j'aime glander, j'aime feuilleter des magazines allongée dans mon canap', j'aime lire un livre tranquillou dans mon lit, et j'aime regarder la télé, oui j'avoue...

5. Découlant du quatrième, j'ai devéloppé une certaine addiction aux conneries à la télé, Le Destin de Lisa, Les Feux de l'Amour, j'adore... Pour autant que je m'en souvienne, tout a commencé lorsque j'ai découvert à 13 ans l'univers des chaînes musicales, qui à l'époque diffusaient en anglais, et de manière plus particulière, de tous ces "boys on MTV" (comprenne qui pourra)...

6. Découlant du cinquième, j'adore George Michael, je suis fan depuis quasiment 15 ans, j'ai tous ses albums, j'ai assisté à son seul concert en Belgique donné depuis des temps immémoriaux, et même ses heures de travaux d'intérêt général pour conduite sous l'influence de substances illicites, et ses galipettes dans les toilettes publiques ou à l'arrière d'une camionette n'altèrent absolument pas le mythe, mon idole, cette voix...

Ou comment, en étant maladroite, on en vient à devenir fan de George Michael...

Pour faire comprendre aux jeunettes ce que c'était George Michael au top du top, je vous laisse savourer cette fin de week end avec "Freedom 90", assurément un des mes titres préférés, et un clip cultissime, un peu en rapport avec ce blog et la mode en général. Enjoy...