05
Jui

Mon écharpe d'été

Aberration climatique? NON. En tout cas, moi, j'approuve. L'écharpe d'été trouve parfaitement sa place dans mon petit cou fragile (migraines fréquentes...) les matins de printemps, et peut facilement remplacer une veste, souvent trop encombrante, ou vraiment trop chaude en cours de journée.

Je suis d'ailleurs loin d'être seule, puisque c'est la dernière mode parmi nos amis people (Kirsten, Gisèle, Jessica Alba), qui, fragilisées par les courants d'air des couloirs des aéroports, ne se déplacent plus sans leur "summer scarves".

4bd1c4710171d4846a11b3b3f4759bd5.jpg

e84c303079ed48e5c304144847f47a71.jpgPersonnellement, j'ai dans ma garde-robe depuis de nombreuses années une écharpe rose toute souple de chez ZARA que mon amoureux m'avait offerte au tout début de notre relation, soit il y a plus de ...7ans! C'était un de ses premiers cadeaux, que j'ai précieusement gardé, et que je ressors très fréquemment.

Elle est vraiment super pratique, car elle se chifonne joliment, s'enlève, se remet, sert de coussin en cas de force majeure... Bref, la "masterpiece".

Alors, il y a toujours des réticents, du genre de ma (quoique smarty) sister, qui m'a lancé l'autre jour "les pashminas, c'est même plus à la mode". A ceux là, vous répondrez "ce n'est pas un pashmina mais une écharpe d'été". Parfois, il suffit de changer un nom pour glamouriser un objet, mais cela fera l'objet d'un de mes futurs articles.

dbd8be8c13fca3cfdca4d686d086264f.jpgEn attendant, on louchera avec envie sur une écharpe d'été crème que j'ai repérée sur le site de vente en ligne winaretta.com, au prix non moins magnifique de 135 € (mais bon c'est du cachemire...)

 

 

17:00 Écrit par Smarty Zabou dans Envie de mode | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

J'ouvre le ELLE de cette semaine, et sur quoi je tombe??? Un encart sur les écharpes d'été des stars??? Comme quoi, je suis digne de prêter ma plume au ELLE... Pour moi, c'est quand on veut, je peux me rendre dispo tout de suite ;-)

Écrit par : zabou | 06/06/2007

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.